A LA UNE

L’application de l’accord politique en panne: L’opposition se retire du comité de suivi et va saisir la communauté internationale

A l’issue d’une réunion tenue ce jeudi 5 janvier 2017,  au QG de l’UFDG, l’opposition républicaine a annoncé deux mesures pour protester contre la non soumission hier, mercredi, du projet de code électoral révisé au vote des députés à l’Assemblée nationale.

«L’opposition républicaine a dénoncé avec une extrême énergie cet état de fait (…) Dans l’entre temps, nous décidons de suspendre notre participation à tous les travaux du comité de suivi chargé de l’application de l’accord politique inter guinéen du 12 octobre 2016 », a déclaré Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition au sortir de cette rencontre.

Ces opposants entendent saisir la communauté internationale et les sages du pays. « Nous allons dans un premier temps, saisir la communauté internationale qui a participé à ce dialogue à travers ses représentants en Guinée, qui ont apposé leurs signatures, nous allons rencontrer à l’intérieur du pays les membres du clergé, les membres de la commission de réconciliation nationale et les sages du pays puisque c’est toujours eux, lorsque nous déclenchons nos manifestations, qui viennent vers nous et qui plaident pour une accalmie», a ajouté Aboubacar Sylla.

A noter que parmi les leaders politiques présents, figuraient Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, Papa Koly Kourouma du GRUP et Mouctar Diallo des NFD.

Mamadou Sagnane de retour du QG de l’UFDG

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top