Actualités

Antonio Souaré-Sampil : Boubah rompt le gentlemen’s agreement

L’on croyait qu’il existait une sorte de gentlemen’s agreement entre Antonio Souaré et Boubah Sampil, présidents de deux clubs rivaux, mais la dernière sortie du second vient de briser ce principe informel qui s’était installé entre les deux.

En effet, dans une interview qu’il a bien voulu accorder à un site, Boubah Sampil accuse Antonio Souaré de vouloir l’évincer de la ligue professionnelle de football sous prétexte qu’il n’assiste pas aux réunions.

Il annonce par ailleurs son soutien sans faille à Salifou Camara ‘’Super V’’ pour la présidence de la Féguifoot. Il affirme également que depuis que Antonio Souaré est à la tête de la ligue professionnelle, le football guinéen va mal, le public a déserté les stades.

Des attaques en règle qui ne résistent aucunement devant les argumentations. Car, en effet, Boubah Sampil étant toujours hors de la Guinée, il ne lui arrive jamais d’assister aux réunions de la ligue. Cela est un fait établi. Mais maintenant dire que c’est un prétexte pour Antonio Souaré de le virer, je pense que mon frère Sampil est allé vite en besogne.

Souaré n’a jamais évoqué une telle idée et ces accusations sont gratuites et fantaisistes. On appellera cela de la diffamation.

Et si quelqu’un a déserté les stades depuis que Antonio Souaré est président, c’est bien Boubah Sampil qui n’y vient que sporadiquement.

Les stades sont toujours bourrés à chaque compétition comme pourrait le constater chaque guinéen. Je veux bien que mon frère Sampil apporte son appui à ‘’Super V’’ pour la présidence de la Féguifoot, mais de grâce qu’il ne traine pas dans la boue un mécène qui met son argent et son énergie au service du football guinéen.

A lire l’interview, l’on constate que Sampil n’appuie pas ces déclarations par des preuves ou à tout le moins des constats et faits visibles.

Ce qui est bien dommage et ne lui fait pas honneur. Je suis déçu car je le croyais au-dessus de certaines petitesses. Hélas !

Malhado Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top