Actualités

Boubah Sampil conteste le premier acte du Professeur Alpha Condé

Boubah Sampil prétend que Souaré Antonio veut être Président de tout et même de la République. Au passage, il s’insurge contre le fait qu’Antonio Souaré soit choisi par le Professeur Alpha Condé comme président du Cocan (Comité d’ Organisation de la Coupe d’ Afrique des Nations 2023 en Guinée).

Boubah aurait bien voulu que ce soit lui qui soit désigné pour le poste, lui qui est aujourd’hui pratiquement persona non grata à Sékhoutouréya. Ce faisant, il conteste ainsi et explicitement une décision du président de la République (la toute première de l’année 2017 signée par le Professeur Alpha Conde) qui, par décret, a porté son choix sur Antonio Souaré pour diriger le COCAN.

Quelle prétention, quelle parjure ! Sacré Boubah! L’homme a déjà oublié toute l’attention qu’il recevait du Chef de l’Etat au Palais avant d’en être chassé justement à cause de ses petites combines et magouilles qui ont failli éclabousser la Présidence.

Avec tout ce qu’il a comme problème avec son Sable Mining, Boubah Sampil aurait intérêt à se faire oublier au lieu de bondir devant les micros et verser son venin sur un homme qui n’a d’autres intérêts que de développer le football guinéen et qui bénéficie ainsi de la confiance renouvelée non seulement du Président Alpha Condé mais aussi et surtout de ses compatriotes Guinéens.

Pyromane agitateur, il menace de faire sortir Kaloum contre Souaré au cas où il serait évincé de la Ligue Professionnelle de Football et au cas où le président du Horoya venait à prendre la tête de la Féguifoot.

Alpha Condé appréciera ce trouble à l’ordre public à venir. Sampil pense-t-il être plus populaire à Kaloum que Antonio Souaré ? Il ferait mieux de se renseigner avant que les actes qu’il veut poser ne se retournent contre lui.
Mamadou Saliou Diallo

Paris

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top