Actualités

Projet coton de Kankan : Des lueurs d’espoir après une période de détresse

58 milliards de francs guinéens, c’est le montant dégagé par l’Etat pour la campagne cotonnière 2016-2017. L’annonce a été faite ce vendredi 06 janvier,lors d’un point de presse au siège social du Projet coton, par Bakari KABA, le Directeur Général Adjoint dudit projet.

D’après lui, cette année, 10.500 hectares ont été mis en valeur par les paysans pour un résultat estimé à près de 9.500 tonnes. Cette quantité, en deçà de celle de la campagne précédente (12 800 tonnes), s’explique d’après la Direction, par le recul des producteurs dissuadés l’an dernier par la panne répétitive de l’usine d’engrenage. Ce qui avait entrainé le ralentissement de toute la chaine de production jusqu’à la période des grandes pluies.

Visiblement, dans la cour de l’entreprise, les assourdissants bruits de moteur et les énormes colis de coton (prêts à l’exportation ou non), donnent l’impression d’une ambiance normative qui refait surface.

Cela, suite à la récente révision de l’usine d’engrenage vieille de plusieurs décennies. « Nous avons presque multiplié par 2 et demi le rythme d’engrenage. L’année dernière, nous étions entre 45 et 50 tonnes par jour. Aujourd’hui, nous tournons entre 120 et 125 tonnes par jour », a déclaré Bakari KABA le DGA du Projet coton, avant de rajouter qu’: « à la fin de la campagne en cours, il est prévu la réhabilitation de ladite usine à hauteur de 20 milliards de francs guinéens. Cette réhabilitation est financée par le projet pour un résultat que nous estimons entre 25 et 30 000 tonnes par jour. Egalement, il est prévu, la restauration de l’usine d’égrenage de Siguiri et le reprofilage de plus de 120 km de piste rurale dans les zones de Mandiana, Siguiri et Koundara », dit-il.

Selon les spécialistes, la coton-culture, au-delà de son apport financier aux producteurs, fertilise le sol pour l’agroalimentaire.

Mamadi CISSE, Correspondant Régional de mosaiqueguinée.com à Kankan

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top