A LA UNE

Kankan : Le torchon brûle entre enseignants contractuels et autorités locales

Depuis la proclamation des résultats controversés du recrutement d’enseignants à la Fonction Publique, les écoles sont toujours fermées. Les enseignants contractuels «lésés», clament leur engagement sans condition à la Fonction Publique. Ce lundi, la situation a pris une nouvelle tournure avec l’implication des élèves de la commune urbaine. Ces derniers, venus en grand nombre à la DPE, exigent la reprise des cours dès mardi 10 janvier. Sur leurs pancartes on pouvait lire «Nous voulons étudier !» Pour Saran Moudou KOUROUMA, DPE de Kankan «toutes les dispositions sont prises en vue de la reprise des cours ce mardi».

En marge de la manifestation des élèves, Aziz DIOP, le Préfet, lors d’un point de presse à sa résidence, a haussé le ton : « J’ai reçu des instructions fermes pour cela (la reprise des cours). Je vais mobiliser toute l’armée et tout contractuel que je prendrais sera traduit devant les tribunaux», a-t-il menacé. Aux médias locaux, il s’est montré peu conciliant : « je mets en garde toute radio qui fera passer les communiqués de grévistes empêchant la reprise des cours», dit-il.

A rappeler que ces derniers temps, la situation s’est durcie entre ceux qu’on qualifiait d’alliés pour la même cause. Lors de sa dernière rencontre avec les enseignants contractuels grévistes, Aziz DIOP s’était voulu empathique soulignant que ces derniers étaient victimes d’une injustice.

Mais cette volte-face a entrainé une surprise générale. Les heures et les jours à venir semblent augurer un lendemain quelque peu troublant au vu de la détermination des deux camps dans cette crise d’une dizaine de jours.

Ici à Kankan, plusieurs observateurs estiment que seule une  réaction apaisée venant des départements ministériels concernés (Fonction Publique et Pré universitaire et de l’Education Civique) pourrait désamorcer la crise.

 

Mamadi CISSE, Correspondant Régional de Mosaiqueguinée.com à Kankan

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top