A LA UNE

L’opposition républicaine temporise : «Nous sommes aujourd’hui dans une situation qui revient plus ou moins à la normalité !»

Au lendemain de la conférence de presse de la mouvance présidentielle, l’opposition républicaine était face aux journalistes ce mardi 10 janvier 2017, au même endroit : la Maison de la Presse de Guinée (MDPG).

Cellou Dalein Diallo et les autres leaders de ce groupe d’opposants, ne brandissent plus leur menace de redescendre dans la rue.  On parle plutôt d’une concertation en perspective, au cours de laquelle il sera question d’étudier l’opportunité de retourner dans le processus électoral qu’ils avaient unilatéralement quitté il y a seulement quelques jours.

Cette nouvelle annonce intervient suite à la capitulation de la mouvance présidentielle qui décide finalement de retirer sa proposition faite à l’Assemblée Nationale par rapport au mode de désignation des conseils de quartiers et de districts. .

« …Il se trouve que cette situation semble pour le moment réglée puisque la mouvance présidentielle a officiellement annoncé qu’elle retire ce amendement conflictuel. Donc nous sommes aujourd’hui dans une situation qui revient plus ou moins à la normalité sauf qu’entre temps nous avons perdu du temps pour adopter le Code Electoral (…) Nous allons réfléchir et examiner l’éventualité de revenir dans les travaux du comité de suivi », a annoncé le porte-parole, Aboubacar Sylla.

Par ailleurs, l’opposition a fait comprendre qu’elle a rencontré entre temps des personnalités comme les Ambassadeurs de la France et des Etats Unis, le représentant de l’Union Européenne pour faire savoir leur version des faits par rapport au risque de retour aux manifestations de rue qui planait.

Mamadou Sagnane depuis la MDP

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top