Région

Pas de mouvement d’enseignants contractuels à Fria : Explications du directeur préfectoral de l’éducation

Après la publication des résultats du dernier concours d’accès à la fonction publique au compte de l’éducation, des mouvements de protestation ont été signalés dans plusieurs villes de la Guinée, perturbant ainsi les cours dans certains établissements scolaires.

A Fria, il n’y a pas eu de manifestation d’enseignants contractuels.

Selon le directeur préfectoral de l’éducation, Moriba Sidibé, cela s’explique par le taux élevé d’admission des contractuels de Fria. « Il y a deux groupes de contractuels : contractuels d’état et contractuels communautaires. Parmi les contractuels d’Etat, il y a dix-huit à l’élémentaire et six au secondaire. Sur les dix-huit à l’élémentaire, seize sont admis. Et sur les six, trois sont admis. Au niveau des contractuels communautaires, nous avons vingt-neuf. Les deux groupes de contractuels réunis donnent cinquante trois. Sur ce total, il y a eu quarante deux admis. C’est pourquoi les cours n’ont pas été perturbés ici », a-t-il expliqué.

Malgré ce taux de réussite appréciable, Moriba Sidibé regrette tout de même l’échec de certains enseignants. C’est le cas d’un professeur de chimie qui dit avoir composé en mathématiques.

Fatoumata Traoré

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top