A LA UNE

Congrès électif FEGUIFOOT : «Monsieur Antonio Souaré, il faut le dire sans démagogie, cest un modèle», dixit Boubacar 2 Barry

A lapproche de l’élection dun nouveau président de la Fédération Guinéenne de Football, plusieurs candidatures sont en perspective. La rédaction de mosaiqueguinee.com sest entretenue ce mardi 17 janvier 2017 avec Boubacar 2 Barry, Intendant du Syli local et Secrétaire Général du Fello. Il soutient une candidature éventuelle d’Antonio Souaré.

Mosaiqueguinee.com : Bonsoir monsieur, présentez-vous à nos lecteurs.

Bonsoir, Je suis Barry Boubacar 2, secrétaire général du Féllo Star de Labé en même temps Intendant général du Syli national local.

Mosaiqueguinee.com: La Guinée en route vers un congrès électif à la Fédération Guinéenne de Football, quelles sont vos attentes, en tant qu’acteur du football guinéen ?

Ce congrès qui pointe à l’horizon est un congrès qui, dans un premier temps va apporter le retour à lordre constitutionnel au sein de l’instance fédérale de notre football et en même temps ce congrès est laboutissement dun processus de réformes enclenchées depuis la crise qui a ébranlé cette fédération il y a 8 – 9 mois.

Mosaiqueguinee.com: A quoi ce congrès devrait-il servir ? De déclic ?

Je pense qu’une fois ce congrès achevé, il va retrouver à sa tête une nouvelle équipe dirigeante qui aura de nouvelles approches managériales qui permettront au football guinéen de se professionnaliser et d’amorcer un élan de développement durable. Le choix doit être beaucoup plus utile lors de ce congrès pour que des personnes averties et capables d’apporter sur le plan organisationnel, sur le plan opérationnel et sur le plan de la vision, les éléments nécessaires permettant au football guinéen damorcer de façon définitive un décollage.

Plusieurs candidatures en perspectives à lorée de ce congrès, on parle de Super V, Mais aussi dAntonio Souaré ; A propos dun projet de candidature de M. Antonio Souaré, on voit beaucoup de soutiens ici et là, vous quelle est votre position ? Etes-vous en faveur de sa candidature ?

Evidement oui ! Je suis nettement en faveur de sa candidature parce que sur le plan textuel, sur le plan de la légitimité, la candidature de monsieur Antonio Souaré ne souffre d’aucune ambigüité. M. Antonio, eu égard à ce qu’il développe, toute cette implication personnelle qu’il est en train de déployer dans le domaine du football, il est bel et bien présidentiable.

Mosaiqueguinee.com : Vous pensez que pour le renouveau du football guinéen, Antonio Souaré est l’homme de la situation ?

Sincèrement je le pense, parce qu’il faut le savoir, depuis lentrée de monsieur Antonio Souaré dans le milieu du football guinéen de façon directe en 2011-2012, beaucoup de choses ont changé. Sa rentrée est venue bousculer beaucoup d’habitudes, ce qui fait que ceux qui étaient assis sur l’ancien système ont des difficultés à marquer les pas. Même si ça ne se dit pas haut, mais il faut le reconnaitre qu’avec M. Antonio Souaré, le football est en train daller vers le professionnalisme aujourdhui, parce quil est venu avec assez de moyens pour redonner au secteur sa dignité. Il est en train de remettre tout le monde en confiance, même les supporters et d’autres gens qui pensaient que l’activité qu’ils menaient était une activité vulgaire, bénéficient aujourdhui des traitements mensuels qui font quils ont retrouvé leur dignité d’homme. Ce sont des éléments quil faut noter.

Mosaiqueguinee.com: Qu’est-ce que vous savez de sa vision, de ses projets, bref de ses ambitions ?

Franchement, Monsieur Antonio Souaré, il faut le dire sans démagogie, cest un modèle. Un modèle pour la simple raison quil est venu avec une vision qu’il revendique ; Même si cette dernière nest pas de façon pédagogique matérialisée sur papier, mais il revendique et il s’y met pour la mettre en application. Sa vision cest dabord de professionnaliser le football guinéen et lui donner une image à linternational. Sur le plan institutionnel, cest un salut pour tout le monde du fait quaujourdhui on a eu à faire adopter des nouveaux statuts qui remettent maintenant le football sur le chemin du développement.

Mosaiqueguinee.com: M. Antonio Souaré est depuis un an président de la Ligue Guinéenne de Football Pro, des voix sélèvent pour dénoncer des manquements et des mélanges de genre, vous que diriez-vous de son bilan à la tête de la ligue ?

Son bilan à la ligue est un bilan largement positif. Nous devons comprendre que la problématique du football guinéen ne doit pas se résumer aux spécificités de résultats entre le Horoya et l’AS Kaloum. Aujourdhui Antonio Souaré a eu la volonté dinitier la mise en place de cette Ligue bien qu’après l’implantation de la Ligue il a manqué d’accompagnement conséquent de la part des autres acteurs, il a été le seul qui a tiré, mais il faut reconnaitre que le championnat s’est tenu pendant toute la saison de l’année passée sans aucun sponsor, il a eu vraiment, à y faire face ; Et aujourdhui, il a donné une marque de visibilité car seule en Guinée une ligue professionnelle n’existait pas. Cette professionnalisation cherche à définir des statuts juridiques clairs pour les clubs. Ça ce sont des avancées très considérables. Le fait de détacher carrément la gestion du championnat local, de la fédération, il y a une visibilité nette au tour des activités des championnats. Pour cela, il faut saluer cette volonté d’Antonio à mettre ses moyens et à accompagner le football guinéen.

Mosaiqueguinee.com: M. Antonio Souaré, président de Horoya, de la ligue pro, président du COCAN, président de la Fédération, ce ne serait pas trop dans les mains dune seule personne ? Ny a-t-il pas de gros risques dune volonté hégémonique ?

Je pense que non ! Cest normal d’avoir des ambitions daller de lavant. Si vous constatez, une fois président de la Fédération, il est automatiquement dans lobligation de quitter la tête de la ligue professionnelle et la tête de Horoya. Donc cest pour vous dire qu’une fois président de la Fédération, ses attributions ne vont se résumer quau COCAN et à la fédération. Mais pour cela, je pense que ce n’est pas une volonté hégémonique car aucune disposition ne l’interdit. Etant manager, il comprend parfaitement l’enjeu, la taille et la dimension de ses responsabilités ; Il saura sorganiser pour que tout marche à merveille.

Mosaiqueguinee.com: Que pensez-vous de la candidature de Super V ? Pensez-vous qu’il peut encore apporter quelque chose au Football guinéen ?

Super V cest un ancien gestionnaire du Football guinéen. Vous connaissez tous la crise qui l’a entrainé vers la sortie il y a 8 mois. Donc les acteurs lui reprochaient d’avoir une gestion solitaire, de senrichir sur le dos de linstitution, ils lui reprochaient de mener une gestion opaque, ce qui a donné naissance à la fronde qui a occasionné la mise en place du comité de normalisation. Là aussi cest un élément qui pèse beaucoup en faveur d’Antonio Souaré. Les textes n’interdisent pas à Super V dêtre candidat, mais je suis très sceptique par rapport à une éventuelle victoire de lui parce que les mêmes acteurs qui se sont levés pour faire une pétition contre lui, ce sont ces mêmes personnes qui sont appelées pour le choix dun autre candidat. Donc pour ne pas dire que ses chances n’existent pas, je dirai qu’elles sont très minimes dans la mesure où il y a eu un premier élément indicateur d’appréciation lors de l’élection de l’assemblée générale extraordinaire de validation des statuts, où il a milité en faveur du NON, mais le OUI l’a emporté. Un OUI qui a été accompagné par Antonio Souaré. Donc ça ces des indicateurs qui prouvent que les gens sont dans l’esprit d’Antonio Souaré.

Mosaiqueguinee.com: Qu’avez-vous à dire aux autres acteurs du football notamment les membres statutaires ; qu’elle invite envers eux, en vue de ce congrès ?

Je dirai à ces acteurs de se mobiliser pour le 28 février prochain afin de voter utile, de faire accompagner le prochain président par des gens dont nous pensons quils ont la capacité de faire fonctionner linstitution.

Mosaiqueguinee.com: Votre mot de la fin !

Je dis merci à la presse qui se déploie pour informer. Je dis merci à tous les acteurs et que le moment de l’avenir du football guinéen est un moment très déterminant pour la simple raison qu’on doit élire sur la base des nouveaux statuts une nouvelle équipe dirigeante à la tête de la Fédération. Je lance cet appel à tous les acteurs, de vraiment voter utile pour que le football guinéen puisse sortir pour une fois de l’amateurisme dans lequel  il végète.

Interview réalisée par Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top