Actualités

Présentation de vœux aux impôts : la Direction a enregistré 102% de recouvrement

La Direction Nationale des Impôts (DNI), a présenté ce vendredi 10 février 2017, ses vœux de nouvel an au ministre du Budget, Dr Mohamed Lamine Doumbouya. La cérémonie qui a eu pour cadre les locaux de ladite direction, a regroupé plusieurs cadres du ministère du Budget et de la Direction des Impôts.

D’entrée, le secrétaire général du syndicat, N’FA KEITA, a présenté les vœux de nouvel an au directeur national des impôts, Aboubacar Makissa Camara, au nom des travailleuses et travailleurs de l’administration fiscale avant de saluer les brillants résultats obtenus (102% de recouvrement soit un dépassement de 72 milliards 461 646 millions de francs) durant l’année 2016. Une prouesse réussie grâce à la volonté des travailleurs à accompagner les initiatives du jeune directeur des impôts.

M. Keita a également formulé les souhaits de voir les primes de dépassement et de pénalités estimées à des milliards de nos francs, être investies dans certaines actions de modernisation de l’administration fiscale à savoir : l’achat de deux bus supplémentaires de 60 places, l’accompagnement des projets d’informatisation et câblage de l’administration centrale et déconcentrée, la construction d’une école des impôts et d’une cité administrative pour les travailleurs.

Après avoir rappelé les innovations fiscales en matière d’impôts et taxes pour 2016, et le vote des nouvelles dispositions fiscales en matière d’impôts et taxes dans la Loi de Finances (LFI) pour 2017, le Directeur national des impôts, Aboubacar Makissa Camara, a énuméré quelques difficultés auxquelles sa direction est confrontée. « En dépit de ces avancées, la Direction Nationale des Impôts est consciente des difficultés auxquelles elle fait face.  Il y a entre autres : l’absence d’une politique fiscale nationale, le cloisonnement des services qui entrave la circulation de l’information, l’insuffisance d’informatisation des services, le non reversement régulier et correct des quotes-parts des impôts dûs aux collectivités locales, l’absence de transparence dans la collecte des recettes, la mauvaise gestion des Ressources humaines, l’ameublement de tous les postes vacants par un redéploiement optimal des effectifs sur l’ensemble du territoire et mettre fin à la sédentarisation des cadres à leur poste, mettre en place des manuels de procédures à tous les niveaux de l’administration, créer des pools de formateurs pour la mise à niveau et la requalification des personnels pour rendre opérationnel le centre de formation de la DNI, la fiscalisation optimale du secteur de l’immobilier par la mise en place de moyens informatiques adaptés et la révision de la législation y afférente, développer le SEMFI pour une bonne fiscalisation du secteur », a souligné M. Makissa Camara.

Prenant la parole, le ministre du budget, Dr Mohamed Lamine Doumbouya, a d’abord réitéré ses vœux de nouvel an aux cadres de l’administration fiscale avant de les féliciter et remercier pour les résultats de l’exercice 2016 malgré les difficultés auxquelles les reformes se sont butées.

«A un moment donné, il y a eu beaucoup d’incompréhensions mais finalement nous y sommes parvenus parce que nous avons pu avoir une direction qui avance dans un sens unique. Nous n’avons pas noté de difficultés en termes de collaboration. Car la productivité s’obtient grâce à la qualité de la collaboration», a mentionné le ministre du Budget.

Mohamed Lamine Doumbouya dira que la Direction Nationale des Impôts est sur la bonne voie et que la Guinée ainsi que le président de la République, Pr Alpha Condé, fondent un grand espoir sur elle pour doter l’Etat de moyens financiers nécessaires à la réalisation des objectifs de développement.

Fatoumata Traoré pour mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top