A LA UNE

Ahmed Sékou Traoré du Front Citoyen, en colère : «Le CNOSC veut rentrer dans une polémique !»

 Suite à une forte mésentente née entre des jeunes membres du Front Citoyen et du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSC-G) lors de leur sit-in ce jeudi 16 février 2017 à l’Assemblée nationale, où ils ont porté leur revendication auprès des élus du peuple, le coordinateur du Front Citoyen, Ahmed Sékou Traoré, s’est montré très amer contre le CNOSC-G.

«Nous étions réunis ce jeudi 16 février pour porter notre revendication à la connaissance de la commission des lois. Nous avons constaté que certains jeunes du CNOSC-G, manipulés à outrance, se sont opposés à nous autres du Front Citoyen, membres de la société civile, en nous qualifiant de politiques et nous disant qu’on n’a pas droit à la parole. Mais nous avons été étonnés de constater que le CNOSC-G veut renter dans une polémique avec certaines structures de la société civile», explique Ahmed Sékou Traoré.

Poursuivant, il soutient que c’est cette attitude du CNOSC-G qui a été à la base de la création de plusieurs organisations de la société civile. «Ce n’est pas étonnant pour nous, parce que dans un constat récent et amer, nous avons vu la naissance de la PCUD, du CNOSC-DDG, et du CONASOC. Cela est aux mésententes créées par le CNOSC-G. Si aujourd’hui ils veulent s’opposer à nous, on ne fait que prendre acte. Mais il est important cependant de signifier que nous n’allons pas admettre ces guéguerres qu’ils ne cessent de semer par tout. C’est de notre droit de demander à l’Assemblée Nationale de ne pas adhérer au point 2 de l’accord, de voter contre», a laissé entendre l’ancien allié du parti au pouvoir.

Pour lui, le CNOSC-G a comploté contre le peuple de Guinée en signant cet accord même si c’est sous réserves. «Dès lors que le CNOSC-G a signé cet accord, que ça soit sous réserve ou quoi, ils ont apposé leur signature et nous considérons que c’est une haute trahison… Je le dis et je l’assume» renchérie-t-il.

S M

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top