Actualités

Grève des enseignants/Le Secrétaire Général de la FSPE de Kankan en colère : «Nous n’avons reçu aucune copie du protocole d’accord ! »

La décision de suspension de la grève des enseignants, prise par les secrétaires généraux de la Fédération du Syndicat Professionnel de l’Education (FSPE) et du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), n’a pas connu l’adhésion de toutes les représentations de ces deux syndicats à l’intérieur du pays.

A Kankan, le secrétaire général de la FSPE, Ibrahima Djènè Kaba, joint au téléphone par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, ne décolère pas.

Pour lui, ceux-ci ont pris la décision de suspendre la grève sans consulter la base, n’engage qu’eux. Aussi, à l’en croire, depuis l’annonce de cette décision ils n’ont reçu aucune copie du protocole d’accord entre le syndicat et le gouvernement. 

«Nous avons manifesté un mécontentement par rapport aux comportements de nos deux (2) généraux au niveau national. La convention qui existait entre eux et nous, il avait été question de négocier et de nous rendre compte de l’état d’avancement des négociations pour qu’à la base, on remonte des informations pour une éventuelle prise de décision. Mais à un certain moment, on a constaté que ces gens-là nous ont mis à l’écart, il n’y a pas eu de compte-rendu. Et finalement ils sont allés à la signature. Jusqu’à maintenant, nous n’avons reçu aucune copie du protocole d’accord entre le syndicat et le gouvernement. C’est vraiment regrettable», a déclaré ce syndicaliste.

Néanmoins, Ibrahima Djènè Kaba indiquera que malgré son opposition à l’attitude de ceux qui ont décidé ainsi à leur place sans demander leur avis, ils acceptent le principe de suspension de la grève. «Certes nous ne sommes pas contents de leur comportement, mais cela ne veut pas dire que nous continuons la grève. Si toute la Guinée est d’avis pour une reprise des cours, Kankan ne se met pas en marge de cette décision. Seulement il était de notre devoir de faire comprendre à qui veut l’entendre que nous ne sommes pas partis au même titre que ces deux (2) dirigeants-là», renchérit le secrétaire général de la FSPE de Kankan Nabaya.

Parlant de la réouverture des classes à Kankan, notre interlocuteur nous informe que les cours ont repris dans la sérénité même si le taux n’était que de 40 à 50% dans les différents établissements ce mercredi.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top