A LA UNE

Assemblée générale de l’UFDG /Cellou Dalein Diallo défend le nouveau code électoral à Sanoyah

L’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), de ce samedi 25 février 2017, a été délocalisée. C’est à Sanoyah, dans la préfecture de Coyah, que les responsables du parti ont rencontré leurs militants.

Cette réunion a été délocalisée à l’occasion de la tenue de la deuxième édition de la compétition culturelle et scientifique dénommée « Prix Cellou Dalein Diallo pour excellence », organisée par le Comité national des jeunes du parti.

Dans son discours, le président du parti, Cellou Dalein Diallo, n’est pas resté sans mettre un accent sur l’adoption du nouveau code électoral. «La constitution n’a pas été violée par l’accord politique, c’est très important de le préciser», dit-il.

«On a tendance à dire que l’accord politique viole la constitution, ce n’est absolument pas vrai ! La constitution n’a pas traité de la gestion des districts et des quartiers, elle a dit qu’il y a deux types de collectivités qui sont la commune et la région qui doivent être dirigées par des bureaux élus», renchérit le chef de file de l’opposition.

Alors, poursuit-il, le code électoral qui a été élaboré après la constitution par le CNT, avait stipulé que les quartiers et les districts sont des sections des collectivités et ce code électoral avait prévu que pour la gestion de ces sections, il y aurait des élections au niveau de chaque district et de chaque commune.

Alhassane Djigué depuis Sanoyah.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top