A LA UNE

Code électoral/ Le député Maréga flingue la société civile et explique la colère de l’UFR : «il ne s’agit pas de crier au loup !»

Dans une interview qu’il a accordée à la rédaction de Mosaiqueguinee.com ce lundi 27 février 2017, dans le bureau du groupe parlementaire des Libéraux Démocrates, le député  uninominal de Dinguiraye, Fodé Maréga, a réagi aux différentes critiques formulées par des organisations de la société civile et le parti UFR qui estiment tous que l’UFDG, son parti,  a pêché en votant avec la majorité parlementaire, le très controversé code électoral révisé.

« Lorsqu’on n’avait pas d’élection, la société civile était où ? Le problème est là, il ne s’agit pas de crier au loup parce qu’on a un dessein politique que l’on cherche mais il faut se battre au moment où c’était chaud. Au moment où nous nous étions dans la rue pour réclamer les élections législatives, la société civile était où ? Quand on est sorti dans la rue pour les élections communales, la société civile était où ? Quand on nommait les chefs de quartier et de district la société civile était où ? » S’est interrogé le député.

Et d’ajouter : « Etant donné qu’elle s’est politisée pendant combien d’années et que tous ces gens de la société civile étaient dans des postes ministériels, ils reflètent quoi ?« 

Pour le cas spécial de l’UFR, le député uninominal de Dinguiraye indique que la colère de Sidya Touré et des autres députés de l’Alliance Républicaine, est motivée par le fait qu’on « ne leur a permis de signer l’accord« .

 Plusieurs acteurs de la société civile et le groupe parlementaire Alliance Républicaine comptent saisir la Cour constitutionnelle pour empêcher la promulgation de la loi par le Chef de l’Etat.

Pour Maréga c’est peine perdue parce que le Président Alpha Condé ne peut pas ne pas promulguer ce code électoral révisé.

« Il ne peut pas ! C’est un accord politique qu’il a entériné…« , dit le Député.

A suivre l’intégralité de cette interview sur Mosaiqueguinee.com !

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top