Actualités

Remaniement partiel : réaction de Dansa Kourouma qui déplore la nomination d’un « vieux » pour moderniser l’Etat

Suite au remplacement de Sékou Kourouma ministre de la Fonction Publique , Dr Ibrahima Kourouma de l’Enseignement pré-universitaire et Hadja Christine Sagno de l’Environnement par de nouvelles figures, Dr Dansa Kourouma, président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOCS), joint au téléphone ce mardi par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, a indiqué que ces nominations ne peuvent apporter qu’un effet palliatif. Il aurait aimé un jeune à la tête du ministère en charge de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Etat. 

«Ces nominations peuvent apporter un effet palliatif, mais la solution de la crise est loin de là. … Déjà les ministres qui ont été remplacés n’avaient plus rien à prouver à la tête de ces départements», a entamé ce responsable de la société civile.

Parlant du nouveau Ministre de l’Enseignement Pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté, Dansa Kourouma pense qu’il est «un syndicaliste qui est aussi un enseignant. En tout cas s’il est capable de se départir de l’emprise politicienne, mais également s’il a l’audace et la poigne nécessaires, il peut apporter quelque chose. Mais il y a trois (3) défis à relever à son niveau : la compétence, l’indépendance, l’autonomie de prise de décisions et l’efficacité».

Pour le nouveau chef du département de la Fonction Publique, le président du CNOSC-G pense que la nomination d’un jeune aurait été une solution beaucoup plus efficace.

«Au niveau de la Fonction publique, c’est le défi de la modernisation. Parce que la réforme et la modernisation de la Fonction publique requièrent du Ministre des compétences pointues dans le domaine des technologies. Je pense qu’un jeune compétent à la tête de ce département, était une solution beaucoup plus efficace que le recyclage de cadres», laisse -t-il entendre.

Dansa soutient qu’il reste quand même confiant que ces nouveaux ministres vont tirer les conséquences des conditions qui leur ont permis d’avoir cette promotion et qu’ils se mettront au service de la population.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top