Actualités

Ministère des pêches: Remise officielle d’une vedette de surveillance et de 100 caisses isothermes

La remise officielle d’une vedette de surveillance et de 100 caisses isothermes dans le cadre du projet « Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l’Ecorégion WAMER » a eu lieu ce Matin au Petit Bateau en présence du Ministre des pêches , de l’aquaculture et de l’économie maritime André Loua, de l’Ambassadeur, chef de la délégation de l’union Européenne,  Gerardus Gielen et Directeur Pays PNUD Guinée, Lionel Laurens.

L’ acquisition de la vedette de surveillance et des 100 caisses isothermes s’inscrivent respectivement dans la réalisation des activités de renforcement de capacités de l’OGUIPAR (l’Office Guinéen des Parcs et Réserves) et d’amélioration de la qualité des produits à bord des unités de production de la pêche artisanale. La cérémonie de remise a démarré par le discours de bienvenue du Directeur du Centre National de recherches halieutiques de Boussoura qui a souhaité la Bienvenue avant d’exprimer sa satisfaction et celle de son personnel pour l’acquisition de cette navettes et des caisses isothermes.

Selon le Ministre des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime  Ces équipements viennent renforcer les efforts du Gouvernement en matière de surveillance maritime des côtes et de conservation des produits halieutiques. C’est pourquoi André Loua après reçu ce matériel a promis de prendre les dispositions qu’il faut pour une utilisation à bon escient de la vedette et des caisses isothermes.

Le Directeur pays PNUD Guinée a de son côté que le PNUD est fier de participer activement, aux côtés de l’Union Européenne et du Gouvernement à la mise en œuvre de cet important projet. C’est le lieu et le moment de saluer chaleureusement tous les partenaires techniques et financiers d’avoir voulu prêter une attention soutenue pour la gestion et la conservation des ressources marines et côtières de l’écorégion WAMER qui regroupe (le  Cap Vert, la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée, la Mauritanie et le Sénégal). Il est donc urgent aujourd’hui de veiller à une utilisation optimale et rationnelle des ressources pour atteindre les objectifs de développement assignés au secteur de la pêche, dont notamment la lutte contre la pauvreté, et la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Pour l’Ambassadeur chef de la délégation de l’Union Européenne, la sortie de la Guinée de liste des pays non coopérants n’est qu’une étape, d’autres vont suivre mais la Guinée a,  avec cette sortie la possibilité d’exporter ses produits halieutiques vers les pays de l’Union Européenne avant d’inviter les autorités guinéennes à renforcer la surveillance des côtes pour veiller à la pêche illicite. Cette vedette et les caisses isothermes appuie le Gouvernement dans ce sens.

D’un budget total de 10,5 millions Euro pour une durée de quatre ans, ce projet régional est cofinancé par l’UE (9,950 millions d’Euros) et le PNUD (550 000 Euros) va contribuer à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la sécurité alimentaire des communautés côtières de l’écorégion WAMER.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top