Actualités

Commercialisation de la ferraille : quand un arrête du ministre Marc suscite la colère

Le processus de réglementation de toutes les filières d’exportation, engagé par le ministère du commerce provoque des grincements de dents au sein de certaines fédérations notamment celle de la ferraille. Cette filière, récemment dotée d’un cadre réglementaire, connait actuellement une division.
L’arrêté ministériel qui met en place des centres de tri des cargaisons est contesté par certains acteurs qui, depuis la semaine dernière, manifestent leur mécontentement.

Le ministre du commerce est sorti donc ce mercredi de sa réserve pour apporter des précisions. Marc Yombouno déclare que l’arrêté  de son ministère reste irrévocable parce-qu’il a été pris après des mois de concertations avec tous les acteurs de la filière qui a abouti à cette réglementation.

Il est dit clairement dans cette loi  que tout centenaire chargé de la ferraille ne peut sortir de la Guinée sans passer par un centre de tri agréé par le ministère du commerce où sont représentés les ministères de la sécurité, de l’administration du territoire, de la douane et du commerce pour procéder à la vérification du contenu des centenaires, pour éviter de tomber dans les habitudes du passé.

Yenguissa SYLLA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top