A LA UNE

Enseignement supérieur : 85 milliards de francs guinéens, décaissés, à quelles fins ?

Au compte du programme d’extension des universités publiques du pays, on apprend de sources sûres que le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, aurait décaissé récemment, quatre-vingt-cinq milliards de francs guinéens (85.000.000.000fg)

De tout le temps, ce genre d’opérations financières, est mené par les autorités en charge du secteur de l’Enseignement supérieur, mais le constat reste amer.

Sur le terrain, la réalité amène à s’interroger sur l’utilisation faite de ce genre de manne financière.

A dires d’experts, un tel montant, judicieusement utilisé, devrait permettre la construction d’édifices plus imposants sur les campus de nos universités publiques.

Malheureusement, en lieu et place, ce sont de petits bâtiments, à peine des R+1, qui sont entamés, puis abandonnés pour cause de financement. Pendant longtemps, les exemples ont été légion.

Par ailleurs, la question que l’on peut se poser, à propos de ces 85 milliards de francs guinéens, s’il venait à être confirmé que cet argent a été décaissé, ce montant servirait-il à achever des chantiers précédemment débutés, puis gelés, à l’arrivée du régime d’Alpha Condé ?

On sait par exemple qu’une entreprise comme Guicopress, avait eu des marchés de construction d’infrastructures notamment à l’université Gamal, est-ce, pour relancer les travaux de ces infrastructures, ou l’argent serait utilisé autrement ?

Nos enquêtes se poursuivent !

Nous y reviendrons.

Mamadou Oury DIALLO mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top