Actualités

Insécurité : Abdourahmane Sanoh disculpe les parents et accuse les politiques 

Après les violences survenues jeudi, 02 mars 2017 à Hamdallaye entre des agents de la BAC et des jeunes en colère, le président de la Plateforme des Citoyens Unis  pour le Développement (PCUD), Abdourahmane Sanoh, intervenant ce vendredi 03 mars chez nos confrères de  lynx fm, a accusé les hommes politiques de constituer des obstacles à la réussite des services de sécurité dans la lutte contre l’insécurité.

«On est dans une gouvernance qui ne favorise pas trop la motivation, l’engagement et une meilleure coordination des services et leurs éléments. Et aujourd’hui, très malheureusement, avec cette problématique de sécurité ou d’insécurité, la classe politique nous met dans une situation qui ne va pas favoriser ou faciliter le travail de nos services de sécurité. Parce que c‘est les politiques qui gagnent les élections et il y a beaucoup de défaillances à ce niveau», a t-il signifié.

Poursuivant, contrairement à ce que beaucoup pensent, cet acteur de la société civile indiquera qu’il est intéressant de souligner que les parents n’ont pas démissionné. « Ils sont en train de faire ce qu’ils peuvent », dit-il.

«Ce déficit d’articulation entre la classe politique et la classe qui gouverne et la société crée des goulots d’étranglement qui sont de nature à faire en sorte que le service public ne soit pas de qualité, ne réponde pas aux attentes », renchérit Abdourahmane Sanoh.  En tout état de cause, dit-il, il est regrettable de voir souvent ces violences se produire.

Selon la version la plus rependue ce matin, cette scène de violence et de panique totale est intervenue  suite à la diffusion sur France 24, d’un reportage montrant des jeunes en train de fumer du chanvre indien. Des éléments de la Brigade Anti-criminalité (BAC), auraient donc fait une descente musclée dans le but de procéder à des arrestations.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top