Actualités

Code électoral amendé : le CNOCS demande à l’INIDH d’introduire un recours devant la Cour constitutionnelle (Copie)

Après la signature de l’accord du 12 octobre, malgré l’opposition de la société civile et une partie de la classe politique, le code électoral a été amendé et voté par l’Assemblée Nationale. Le nouveau texte, prévoyant la nomination des chefs de quartier et de district est perçu par ceux qui sont opposés à son entrée en vigueur, comme un instrument juridique qui ramènerait la démocratie guinéenne en arrière.

C’est pourquoi, le Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOCS) vient d’écrire à l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH), demandant à celle-ci d’introduire  un recours devant la Cour Constitutionnelle.

Lisez !

RECOURS CNOSCG

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top