A LA UNE

Mariage forcé : Une fille de 17 ans, poignarde mortellement un jeune à qui elle est destinée

Le drame s’est produit le jeudi passé dans la petite localité de Kolèsen-Cherifoula, un district de la sous-préfecture de Batè-Nafaddji, préfecture de Kankan.

Un projet de mariage forcé en serait la cause. En tout cas, de moult témoignages recueillis sur place, il ressort que Nagnouma Camara, une jeune fille, âgée seulement de 17 ans, avait menacé de donner la mort au jeune Ibrahima Camara, si jamais sa famille s’entêtait à la donner en mariage à ce dernier, contre sa volonté.

Finalement, elle mît sa menace à exécution dès lors que l’occasion lui en était donnée.

Il y a quelques jours, a-t-on appris, informé de la maladie de Nagnouma, le jeune Ibrahima, qui est établi comme orpailleur à Mandiana, décida de retourner au village, pour s’enquérir de l’état de santé de celle qui lui est destinée en mariage.

C’est lors de sa visite chez cette dernière dans sa belle-famille même que la jeune fille décida de le poignarder en plein bas-ventre.

Séance tenante, Ibrahima va être directement transporté au centre de santé le plus proche à Batè-Nafadji centre.

 Mais il rendra l’âme avant même d’arriver à l’hopital.

Moussa Tatakourou Diawara, depuis Paris

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top