A LA UNE

Gouverneur de la BCRG : «le Franc guinéen se porte bien !» (interview)

Près de six décennies après sa création, comment se porte le Franc Guinéen ? Que dire  de sa résistance face aux monnaies étrangères comme le Dollar ? Les billets qu’émet la Banque Centrale de la République de Guinée sont-ils suffisamment sécurisés ? Nous avons posé ces questions au Gouverneur de la banque mère en Guinée au cours d’un entretien qu’il a accordé jeudi dernier  à trois médias du pays dont Mosaisueguinee.Com.

Pour le Gouverneur de la BCRG, Lounceny Nabé, c’est vrai que la maladie à virus Ebola a affecté l’économie guinéenne et la relance post-ebola démarre un peu plus lentement que prévue, mais le Franc guinéen se porte mieux aujourd’hui. « Le Franc guinéen aujourdhui se porte bien. Il se porte en tout cas beaucoup mieux qu’il y a quelques années », a déclaré Lounceny Nabé.

Expliquent cette bonne santé du Franc guinéen, le gouverneur a indiqué que les fondamentaux de l’économie nationale s’améliorent, avant de mettre un accent sur  la pertinence, selon lui, des instruments de politique monétaire et de change de la Banque Centrale de Guinée. Pour preuve, il rappelle que pour la première fois,  après neuf (9) tentatives, la Guinée a pu conduire un cycle complet de revue avec FMI.

Beaucoup de Guinéens, se plaignent de la faiblesse, comme on le dit, du franc guinéen face au Dollar et à l’Euro.  Mais, « le Franc guinéen a beaucoup plus résisté que d’autres monnaies », déclare la première autorité de la BCRG. « Si vous voyez dans des pays similaires qui ont des zones monétaires indépendantes, vous verrez que notre monnaie n’est pas la dernière à se tirer d’affaire. Au Contraire, vous voyez comment il y a eu des dévaluations très fortes autour de nous et ailleurs dans le monde, vous trouverez que le Franc guinéen a beaucoup résisté que d’autres monnaies qui ont connu une véritable dégringolade. Nous, malgré l’évolution très forte du Dollar, nous avons quand même pu maintenir un taux de change relativement stable », a ajouté Lounceny Nabé.

Par rapport au niveau de sécurité de la monnaie nationale, notre interlocuteur affirme que « le Franc guinéen est en sécurité, les billets sont fortement sécurisés aujourd’hui. Les éléments de sécurité qui sont sur les billets en Guinée sont des éléments révolutionnaires, conformes aux standards les plus modernes au plan international. »

« Naturellement, cela peut ne pas empêcher les faussaires de faire leur travail. Mais ce que nous nous pouvons dire au public c’est que le niveau de sécurisation est tel que tout  ce que les faussaires peuvent faire aujourdhui ne sont que des imitations que le premier venu pourrait déceler », a indiqué le Gouverneur de la BCRG. 

Cette interview a été réalisée quelques jours seulement après la célébration du 57ème anniversaire de notre monnaie, le Franc guinéen.

Nous reviendrons sur d’autres angles de cette grande interview !

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top