Actualités

Victoire de Bah Oury contre Cellou Dalein : «une bizarrerie jurisprudentielle», selon les avocats d’un camp

Le verdict du Tribunal de Première Instance de Dixinn, annulant l’exclusion de Bah Oury des rangs de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée fait toujours parler de lui.

Ce lundi 06 mars 2017, le collectif des avocats de l’UFDG ont animé une conférence à la maison de la presse où ils ont dénoncé «une immixtion du pouvoir exécutif» dans cette affaire Bah Oury-UFDG et ont qualifié la décision de «bizarrerie jurisprudentielle».

«Comment peut-on comprendre, que la présidente du tribunal constate que la sanction infligée à Mamadou Barry (un autre exclu du parti) est conforme aux statuts et règlements intérieurs de l’UFDG, et qu’au sein du même tribunal, un juge qui en bas de l’échelle, constate que la sanction infligée à M. Bah Oury n’est pas conforme aux statuts ? » S’interroge Me Salifou Béavogui.

« C’est du deux poids deux mesure», estiment ces avocats. Pour eux, Bah Oury a pour mentor, le président de la République Alpha Condé. Ils soutiennent que le concerné « ne pourra jamais revenir à l’UFDG » car, selon eux, cette décision judiciaire a été dictée et n’est pas exécutoire. Ils disent avoir saisir la cours d’Appel de Conakry.

Ce collectif d’avocats est composé de Me Salifou Béavogui, Me Peaul Yombouno, Me Aboubacar Sylla et Me Alsény Aissata Diallo.

Mamadou Sagnane & Mamadou Saidou Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top