A LA UNE

Ce fait divers qui n’est pas passé inaperçu : Quand Bantama Sow insulte et menace de faire arrêter un garde-corps de Malick Sankhon

Diantre ! Hamkulel, Petit Sow, a bien grandi au point de toiser et narguer désormais les grands ! Sans barguigner ! Avec l’insolence quasi génétique qu’on lui connait, fort du soutien aveugle du grand chef, son mentor !

Personne, ni au RPG-Arc-en-ciel ni au sein de la Gouvernance Condé, n’échappe à ses griffes qu’il sort en tout lieu et en toute circonstance.

Exceptionnellement, et cela pour des raisons incroyablement subjectives, s’il y a un homme à qui il voue une haine viscérale, et qui est dans sa ligne de mire, c’est bien Malick Sankhon, qu’il cherche à atteindre et à abattre par tous les moyens.

Quelle ne fut la stupeur de tout le monde hier lundi 06 mars, lorsqu’au sortir d’une cérémonie de passation de services entre les secrétaires généraux entrant et sortant au ministère de l’Environnement à Coléah, Petit Sow, apostropha un garde-corps de Malick Sankhon, DG de la CNSS, le traitant de bâtard et menaçant de le faire arrêter.

Malick Sankhon qui n’était pas loin, entendit ces menaces, se retourna, interloqué et répliqua en défiant l’iconoclaste de Bantama Sow, de pouvoir le faire.

Aussitôt, il se tourna vers Malick Sankhon qu’il apostrophera à son tour ! La scène attira toutes les attentions ! Mais Malick Sankhon ne tardera pas à monter dans sa voiture et bougera aussitôt.

C’est une lapalissade, l’habitude semble bien encrée chez l’homme, qui ne fait point mystère de sa haine pour Malick Sankhon et contre tous les esprits brillants.

Obscurantiste, misanthrope invétéré, il déteste tous ceux qui ne sont pas du RPC originel.

Comme le Molosse qui ne se départit jamais de sa façon éhontée de s’assoir, il n’est pas prêt de se réformer et d’arrêter de s’en prendre aux cadres qui ont un minimum de résultats là où ils sont postés.

Alors que lui, il est d’une vacuité intellectuelle et d’une incapacité à produire le moindre résultat, qui sont de notoriété publique!

A son mentor de commencer enfin à le recadrer ! Avant le pire !

Mais tout ça renvoie une très vilaine image d’une Gouvernance brinquebalante ! C’est triste !
Yamba Yamba

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top