A LA UNE

Croisade contre le code électoral amendé : Saisie par le CNOCS, l’INIDH déposera un recours devant la Cour constitutionnelle

Même après l’adoption par l’Assemblée Nationale, de la version amendée du code électoral, le Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC) ne désarme pas. Cette organisation a récemment saisi l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH). L’objectif était d’emmener cette institution républicaine à déposer un recours devant la Cour constitutionnelle pour que ledit code ne soit pas promulgué.

Contacté par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, Mamady Kaba, président de l’INIDH, a promis de saisir la Cour constitutionnelle dans ce sens.

«Vu l’ampleur du mécontentement et les préoccupations exprimées, nous pensons que nous n’avons pas le choix. Nous allons saisir la Cour constitutionnelle pour éviter qu’il y ait dans l’application du code, une Guinée contre une autre« , a-t-il déclaré.

Mamady Kaba indique par ailleurs qu’il faut un code autour duquel il y a un minimum de consensus. « C’est vrai que les partis majoritaires à l’Assemblée partagent les mêmes points de vue par rapport au code, mais je pense que les minorités politiques et sociales doivent être entendues et leur préoccupations intégrées dans le code. Cela éviterait qu’il y ait une Guinée totalement divisée autour de la question», dit-il.

«Nous nous attendons à ce que la Cour, après avoir pris connaissance des pièces jointes, puisse quand même comprendre que les minorités politiques et sociales ont leur point de vue qui compte et que ce point de vue doit être intégré dans le code électoral et les citoyens aussi», conclut-il.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top