Actualités

Journée de la femme: « Les femmes sont infiniment reconnaissantes au Chef de l’Etat », dit la ministre Sanaba Kaba (Déclaration)

Guinéennes et Guinéens ;

Chers compatriotes.

Voici soixante et un an que la Communauté internationale célèbre le 08 Mars, Journée Internationale de la Femme.

Adoptée par les Nations Unies après la 2ème Guerre Mondiale, cette journée commémore le combat historique mené par les femmes qui luttaient contre les conditions avilissantes de travail.

Pour l’année 2017, la Commission sur le statut de la condition des femmes réunira encore une fois, sous l’égide de l’ONU, l’ensemble des représentants des pays membres pour évaluer les avancées et harmoniser leurs approches dans la mise en œuvre de la convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard de la Femme.

Dans ce contexte, les réflexions seront articulées autour du thème principal : « Construire des alliances pour favoriser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans un monde de travail en mutation ».

 Cette thématique reste encore d’actualité car elle réserve une place de choix, dans une objectivité qui s’accorde avec la nécessité de promouvoir le potentiel des femmes.

Chers Compatriotes,

L’autonomisation des femmes n’est pas une des solutions, mais la seule solution qui permet à celles-ci de lutter efficacement contre la pauvreté, de prendre des décisions concernant leur vie, de gérer et de contrôler leurs acquis afin d’en faire bénéficier leur environnement social.

Guinéennes et Guinéens,

Un monde de globalisation et en pleine évolution suscite la création de plus en plu des entreprises, des services spécialisés et de nombreux emplois qui ne peuvent être accessibles aux générations de jeunes filles et femmes sans formation qualifiante et professionnalisante. Celles-ci ne peuvent pas échapper à cette règle des temps modernes où nos sociétés se radicalisent chaque jour dans le libéralisme économique et financier.

C’est pourquoi, la communauté internationale a interpelé les Etats, la Société Civile, le Secteur Privé à mettre la couche féminine au centre des politiques de développement à travers des alliances constructives et des initiatives innovantes qui peuvent aider à valoriser le capital humain des générations futures.

Chers compatriotes,

 La reconnaissance d’un phénomène est le premier pas vers sa solution. Aujourd’hui, nous nous réjouissons de l’évolution du niveau de perceptions de nos populations sur l’égalité de Genre et la nécessité de renforcer les pouvoirs des femmes en termes d’éducation, de la santé sexuelle et reproductive et de la lutte contre toutes les formes de violences.

Les femmes sont infiniment reconnaissantes au Chef de l’Etat et à son Gouvernement pour avoir  nommer  des femmes aux hautes fonctions de l’Etat ainsi que la construction des centres d’autonomisation et l’investissement dans la formation des adolescentes à travers le pays  tout comme  la mis en place des Mutuelles Financières des Femmes Africaines (MUFFA) en Guinée pour renforcer leur pouvoir économique qui couvre plus de 80 % de nos villes

Aujourd’hui, avec la démystification de l’emploi, de nombreuses femmes exercent la conduite d’engins lourds au compte des services du Port Autonome ; il en est de même pour des femmes bouchères évoluant dans les grands marchés de la Capitale.

C’est alors le lieu pour moi de saluer et féliciter le courage de la guinéenne qui contribue incontestablement à la prévention et à la préservation de la paix mais aussi surtout encourager son impact dans l’amélioration des conditions de vie de nos populations.

Guinéennes et Guinéens,

Je voudrais saisir cette opportunité pour remercier l’ensemble des partenaires qui ont soutenu l’ambitieux programme que mon Département consacre à l’égalité de genre et l’autonomisation des femmes dans notre pays.

 Je me dois de magnifier l’élan démocratique et libéral promu par Son Excellence Professeur Alpha CONDE, Président de la République, Chef de l’Etat, Président de l’Union Africaine, qui a su créer un climat de progrès en Guinée.

Je voudrais pour terminer cette journée commémorative du 8 mars avoir une pensée affective pour Tantie Jeanne Martin CISSE pionnière de l’émancipation et de l’autonomisation  de la femme africaine.

 Encore une fois, formons l’alliance pour le respect des femmes en vue de hisser notre société au plus haut sommet dans le concert des Nations.

Bonne fête aux Femmes du Monde entier 

Bonne fête aux Femmes et Filles de Guinée 

Vive la Coopération internationale

Je vous remercie

  Veuillez cliquer sur ce lien pour lire la vidéo de la Déclaration : https://goo.gl/izpFzu

Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance

 Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernemen

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top