A LA UNE

Kankan/lancement de la campagne de vaccination contre la polio : 844.248 enfants de 0 à 5 ans, visés

A moins de 24 heures du démarrage effectif de l’opération, deux gouttes de vaccin antipolio ont été administrées à un bébé de 36 jours par le préfet de Kankan. Cela s‘est déroulé ce jeudi, 09 mars à 11h TU, sous le regard attentif d’une foule de nourrices, chefs de ménages, notables, étudiants en soins de santé communautaire, responsables et partenaires de structures sanitaires, confortablement installés sous des hagards improvisés, dans l’enceinte du centre de santé ‘’Titi Camara ‘’sis au quartier Briqueterie, à l’extrême-sud de la commune urbaine.

Ce geste symbolique marque ainsi le coup d’envoi d’une campagne de vaccination qui démarre dès ce vendredi 10 mars, pour s’étendre jusqu’au 13 mars 2017, selon la formule consacrée. Le tout sera couronné, mardi 14 mars, par un ratissage, histoire de rechercher et vacciner d’éventuels enfants cibles, absents à la maison lors du passage des équipes, ou dont les parents se seraient montrés réticents, les jours précédents.

Dr Kalifa Bangoura, le directeur régional de la santé a précisé qu’au total 844.248 enfants de 0 à 5 ans, seront vaccinés dans les préfectures de Kankan, Siguiri, Kérouané, Mandiana et Kouroussa.

Aux  dires de différents intervenants lors de la cérémlonie  de ce matin, cette étape, première de l’année 2017, vise à renforcer les acquis ayant permis de repêcher du rouge au vert, les zones de Siguiri  et Kankan, où un total de 7 cas de maladie due au poliovirus avaient été confirmés entre 2014 et 2016.

D’après les mêmes sources, la poliomyélite est une maladie dangereuse et handicapante à vie. La vaccination reste et demeure l’unique moyen de l’éviter. Raison pour laquelle General Mohamed NGHARE, le gouverneur de la région administrative de Kankan, a, en ces instants précieux, demandé aux parents, de garder les enfants à la maison durant la période de la campagne, faisant allusion à la stratégie porte à porte qui sera enclenchée pour la circonstance.

Mamadi Cissé, correspondant régional de mosaiqueguinee.com à Kankan.   

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top