A LA UNE

Vaccination contre la poliomyélite : Craignant des réticences, le gouvernement sollicite l’aide des imams

Le Centre Islamique de Donka a servi de cadre ce jeudi 09 mars, à une rencontre de sensibilisation des religieux sur la campagne de vaccination des enfants de O à 5 ans  contre la poliomyélite.

«Le Ministre de la Santé est venu voir notre ministre, le Secrétaire Général des Affaires Religieuses pour discuter avec lui de l’appui que notre département pourrait apporter à la Santé et vous savez qu’en matière d’aide à la population, les religieux sont inconditionnels. Donc, le Secrétaire Général, avec beaucoup de plaisir, a accepté d’accompagner ce travail noble qui est de préserver la santé de nos enfants de 0 à 5 ans», a déclaré Dr Mohamed Lamine Diallo, DG du Fonds National de la Zakat et du Waqf.

«Vous savez que la réticence des populations peut être d’origine religieuse, c’est-à -dire que les populations peuvent utiliser l’argument selon lequel c’est la religion qui leur interdit de vacciner les enfants. Donc nous avons pensé que les religieux constituent un canal fort pour  passer le message, montrer à la population que la vaccination n’est pas en porte-à-faux avec la religion, mais au contraire la vaccination est aussi inscrite dans la religion parce que qui parle de religion, parle de la protection de la population», a expliqué Amadou Cissé. Il est consultant chargé de la mobilisation sociale et l’engagement communautaire à l’UNICEF.

Les cadres du département des affaires religieuses s’engagent donc à accompagner  cette initiative. Ladite campagne de vaccination contre la polio, qui débutera ce vendredi 10 mars 2017, couvrira et toute l’étendue du territoire national.
Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top