A LA UNE

Affaire 28 septembre : Extradé, Toumba Diakité va enfin donner sa version aux juges guinéens

Aboubacar Diakité alias Toumba, cet ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara qui avait fui le pays depuis plus de six ans, est enfin dans les mains des autorités guinéennes. Cité dans l’affaire du massacre du 28 septembre, Toumba Diakité avait réussi à se cacher de la justice guinéenne qui avait émis un mandat d’arrêt international contre lui.

Son arrestation il y a un mois au Sénégal, aura mis fin à six longues années de cavale. Les autorités judiciaires qui ont salué cette arrestation, n’ont pas tardé à demander l’extradition de celui qui serait le cerveau même de la  plus grande folie meurtrière enregistrée en Guinée au cours de la décennie en cours.

Les jours à venir, Toumba Diakité devrait être entendu par le pool de juges en charge de ce dossier. Avant lui, environ cinq cent personnes dont Moussa Dadis Camara et plusieurs dignitaires du CNDD, ont été entendus.

L’ouverture d’un procès sera ensuite l’étape suivante. Sur cette question, l’actuel ministre de la justice, Me Cheik Sako, ne  cesse de brandir la volonté et la capacité de la justice guinéenne à organiser en Guinée, un procès sécurisé et équitable afin de punir chaque coupable à la hauteur de sa forfaiture.  Des partenaires comme les Etats unis ont promis d’aider à la tenue dudit procès, mais beaucoup d’observateurs doutent encore et proposent que la Guinée laisse la CPI s’en occuper.

 Ce soir donc, c’est un sentiment de satisfaction qui anime les autorités guinéennes et, plus important, les victimes qui ne cessent de réclamer justice dans cette affaire qui les traumatise encore.

TAC

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top