Actualités

Aéroport de Conakry : Risque d’arrêt de la tour de Contrôle et risque d’arrêt des vols

La tour de contrôle de l’aéroport de Conakry, pourrait cesser de fonctionner dans les jours à venir si rien n’est fait. Les risques sont élevés, voire très élevés.

Faute d’onduleur devant permettre de retenir de l’électricité, en vue d’une solution de recours en cas de coupure de courant, la console principale de cette tour, a du mal à fonctionner.

Les risques de fortes perturbations voire d’arrêt des vols au départ et à l’arrivée de l’aéroport de Conakry, sont très élevés. En termes simples, si cette console s’arrête, personne ne pourra voyager ni sur Conakry ni au départ de la capitale guinéenne.

Selon un rapport technique récemment produit, l’onduleur  de cette console, est en panne depuis deux mois. Depuis, pas d’acquisition d’un nouvel onduleur.

Après deux aller-retour d’un expert venant de Dakar, rien n’y fait, le problème reste entier.  C’est une VHF de secours qui est utilisée comme alternative, et si celle-ci lâche, c’en sera terminé pour la tour de contrôle.

Pourtant,  apprend-on, on dit qu’il n’y a pas d’argent pour acheter l’onduleur, qu’il faut et bien payer les travailleurs, mais la direction a acheté une land cruiser flambant neuve pour la DGA et une autre  commandée pour le DG lui-même alors que les revenus de l’agence doivent être utilisés pour le personnel et les équipements.

La tour de contrôle de l’aéroport de Conakry, est géré par l’agence de la navigation aérienne qui est un établissement public autonome crée depuis 1989 sous l’ère Conté.

Elle  relève du ministère des transports, et a pour mission d’assurer la sécurité, la régularité et l’efficacité de la navigation aérienne en guinée.

Elle assure aussi l’exploitation des aérodromes de l’intérieur. Elle est dirigée par une direction générale et un conseil d’administration. Mais malheureusement  cette mission semble compromise  par la mauvaise gestion qu’on nous rapporte depuis.

Nous y reviendrons !

Mamadou Oury DIALLO mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top