A LA UNE

Guéckédou : Des cas de morts dans des manifestations contre une décision de justice

Selon des informations en provenance de Guéckédou, au moins (2) personnes ont trouvé la mort  dans des manifestations en cours ce mardi. Il y aurait au moins 5 autres personnes blessées. Cette situation est née  suite à la décision du juge de paix de la préfecture, condamnant l’ancien maire de la Commune Rurale de Koundouleingobeingo, Désiré Koundouno, et deux de ses anciens collaborateurs à 3 ans d’emprisonnement ferme et au paiement de 5 millions de francs guinéens chacun.

Les concernés étaient poursuivis par par l’actuel préfet. Après cette condamnation, une partie de la population qui a contesté la décision du juge, s’est opposée à l’emprisonnement des condamnés. Chose qui, selon nos informateurs, a invité les agents des forces de l’ordre dans la danse.

Contacté par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, le Préfet de Guéckédou Elhadj Mohamed V Keita a été peu bavard sur le sujet. «Je suis en communication avec agents, on est en train de repousser les jeunes dans les quartiers», nous a-t-il dit.

Selon nos informateurs, deux officiers de la gendarmerie de Guéckédou sont pointés du doigt dans la situation qui y prévaut.

Pour rappel, le Préfet avait porté plainte contre l’ancien maire de Koundou Désiré Koundouno, le Secrétaire général de la commune rurale, et le receveur pour mauvaise gestion ayant conduit à la disparition de 123 millions de FG. Des faits qui se seraient produits en 2015.

A suivre !

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top