Actualités

Mesures sanitaires post-ébola en Guinée : l’Amérique forme une trentaine d’agents de santé et de sécurité

Trente (30) agents de la police, de la gendarmerie, de la protection civile et de la santé sont à l’école des risques biosécurité et biosûreté. Cette formation, lancée lundi, 13 mars 2017  l’école de gendarmerie de Kagbelen, s’inscrit dans le cadre du maintien de la vigilance après le passage de l’épidémie d’ebola en Guinée.

Initiée par l’Ambassade des Etats-Unis et assurée par trois experts américains, cette formation est axée sur les risques biologiques et chimiques et se fera en deux semaines.

L’ambassadeur du pays de Donald Trump, Dennis Hankins, a félicité les autorités guinéennes pour la création et l’ouverture de l’Ecole Nationale de la Police et de la Protection Civile qui, pour lui, vient combler un grand vide dans la stratégie nationale de sécurisation des personnes et de leurs biens.

Cette formation permettra également de renforcer la collaboration entre les forces de la loi et les agents de la santé sur les lieux  de risques et elle sera élargie à d’autres unités des forces de sécurité, ont promis les autorités au lancement de cette séance de formation.


Yenguissa SYLLA

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top