A LA UNE

Opérationnalisation du Fonds de Développement Économique et Social (FDES) : Une  étape franchie !

 

Daouda Kanté

Après la nomination du DG et du DGA par décret, les membres du Conseil d’Administration du Fonds de Développement Économique et Social (FDES), un nouvel Établissement Public à caractère Administratif (EPA), viennent de procéder à la mise en place de leur Bureau Exécutif. Ce nouveau fonds est destiné au financement des PME et à l’appui à la gouvernance au niveau local.  

Selon nos informations, le plan d’affaire chiffré de cet organe dont le processus de mise en place est en cours, est d’environ 183 millions d’euros. Cette somme, il faut le préciser, n’est pas encore disponible.  « Il y avait la nomination du Directeur Général et le Directeur Général adjoint par décret, il y’avait la mise en place du Conseil d’administration. Comme la plupart de ces conditionnalités sont en train d’être remplies, la phase suivante est la mobilisation des fonds », a déclaré Daouda Kanté, Directeur Général du FDES.

Monsieur Kader Barry, Conseiller spécial du Premier ministre, a été élu président du bureau. Monsieur Diao Baldé, un cadre venu du ministère du Plan dont relève le FDES, occupe le poste de vice-président. Monsieur JAcob Albert, représentant le ministère en charge de l’Action Sociale a été élu au poste de Rapporteur du BE.

La liste de l’ensemble des membres,  onze cadres venus de ministères différents, sera transmise au Chef de l’Etat par Kany Diallo, ministre en charge du Plan. Alpha Condé signera ainsi un décret formel de nomination de ces cadres.

“Aujourd’hui c’était la première session du Conseil d’Administration du FDES. C’est un instrument de développement de lutte contre la pauvreté créé par un décret de Monsieur le Président de la République. Dans sa coopération avec les bailleurs de fonds notamment la Banque Mondiale, le gouvernement guinéen avait initié entre 2003 et 2016, le PDSD (Projet de Développement Social Durable) qui couvrait la haute et la moyenne Guinée. Après la première et la deuxième phase de ce projet, les résultats étant un franc succès, les bailleurs de fonds notamment la Banque Africaine de Développement (BAD), avait demandé à ce qu’on puisse pérenniser les acquis en créant un fonds de développement économique et social. C’est à l’issue de ça que le FDES a été créé par un décret de monsieur le président de la République”,  a expliqué monsieur Daouda Kanté.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top