Actualités

Fria : les jeux de hasard, l’occupation favorite des élèves

Dans la préfecture de Fria, la prolifération des jeux de hasard connaît une explosion inquiétante au point de cristalliser les attentions et de susciter la préoccupation de quelques parents d’élèves et amis de l’école.

En cause, ils sont de plus en plus nombreux à bouder les salles de classe au profit de la loterie. Dans la cité de l’alumine, il est de nos jours difficile de faire le tour des différentes écoles de la place sans retrouver aux abords des rues des dizaines d’élèves pendant les heures de cours, massées autour des multitudes de kiosques et autres points de vente destinés à ces jeux de chance.

Ici, vieux, adultes, jeunes, hommes et femmes, chacun selon ses maigres ressources s’adonne à ces jeux à cœur joie avec l’espoir d’en tirer le gros lot.

Ces jeunes élèves pour la plupart imitent inconsciemment leurs aînés et espèrent comme eux, décrocher le jackpot un jour. Pour les très rares qui réussissent à toucher la fameuse fortune, ils sont accueillis en héros dans les familles par les siens qui, apparemment, ne semblent point réaliser la gravité de ces jeux chez les jeunes en situation de classe. Certains dans l’ivresse du jeu et malgré leur jeune âge, tombent dans les dettes et pire dans l’isolement et la dépendance.

Un phénomène regrettable et malheureux qui a aujourd’hui réussi à s’incruster dans les mœurs et pratiques dans la ville de Fria comme une norme sociale.

Par Abdoulay GV

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top