A LA UNE

Affaire 28 septembre : «Nous estimons que Toumba a été instrumentalisé», Papa Koly (Interview)

L’extradition de Toumba Diakité est pour lui la continuité d’un acharnement contre ce dernier.  Dans un entretien qu’il a accordé à la rédaction de Mosaiqueguinee.com, l’ancien ministre de l’Environnement, Papa Koly Kourouma donne la position de son partis par rapport aux événements de Guékédou, la rencontre entre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo et les préparatifs des communales en vue.

Lisez !

Mosaiqueguinee.com :  Nous commençons par ce qui s’est passé à Guéckédou, comment avez-vous perçu ces événements malheureux ?

Papa Koly Kourouma : Ce qui s’est passé à Gueckédou ne nous a pas surpris.  Nous avons été très tôt alerté par notre collègue Jean Marc Telliano. Deux semaines avant, il avait attiré notre attention sur cette parodie de justice qui était en train de se mettre en place à Guéckédou. Un maire de CRD est accusé de détournement d’un montant dont on ne connaît pas l’origine du. Un premier contrôle financier a été fait sur les exercices 2013 et 2014, le solde excédentaire est reporté en 2015 au mois de mai 2015, on vient faire un contrôle préfectoral et on l’accuse de détournement d’un montant de 123 millions. D’où vient ce montant ? On ne sait pas. Quel est le rapport sur lequel le juge s’est fondé pour le condamner ? On ne le sait pas. Un pré-rapport adressé à la hiérarchie du Préfet dit que le contrôle au niveau de cette CRD est bonne, mais que le RPG Arc-en-ciel perd du terrain. Est ce que c’est une mission de l’administration ou c’est une mission politique ? Tout porte à croire que c’était une mission politique et on a voulu condamner quelqu’un à cause de son choix politique. Nous avons condamné çà et nous allons user de toutes les voies constitutionnelles pour revendiquer la libération pure et simple de monsieur Désiré Koundouno.

Mosaiqueguinee.com :  Récemment, le chef de file de l’opposition est allé rencontrer le Président de la République, qu’en dites-vous en tant que membre de l’opposition républicaine ?

Papa Koly Kourouma : D’abord il faut se dire que nous étions demandeurs d’une rencontre entre Elhadj Cellou Diallo et le Président de la République. L’opposition avait mandaté le Président Cellou en tant que Chef de file de l’opposition, d’aller rencontrer le Président de la République pour discuter des avancées des conclusions du dialogue (du 12 octobre Ndlr). C’était en cours lorsque le Président lui a demandé d’aller le rencontrer. Donc nous pensons que cela s’inscrit dans le cadre de nos préoccupations et dans le cadre des rencontres périodiques que le Président organise souvent entre lui et le chef de file de l’opposition pour discuter d’un certain nombre de questions importantes concernant la République.

Mosaiqueguinee.com: L’extradition de Toumba Diakité, faut-il s’en réjouir ?

Papa Koly Kourouma : Je reste toujours sur ma faim en ce qui concerne Toumba Diakité. Il vous souviendra, lorsqu’il a été arrêté en décembre 2016, ma réaction  a surpris plus d’un quand j’ai dit que j’attends de savoir pourquoi on l’a arrêté. Jusqu’à présent je n’ai pas une réponse satisfaisante par rapport aux raisons fondamentales de son arrestation.

Mosaiqueguinee.com : Qu’est  ce que vous insinuez par là, en demandant les raisons fondamentales de l’arrestation de Toumba ?

Papa Koly Kourouma : Tout le monde savait que Toumba Diakité était à Dakar. Il menait sa vie là-bas tranquillement et n’avait jamais été inquiété. Pourquoi de façon si brutale et subite on l’arrête ? C’est la question que je me posais. La même question demeure quant à son extradition qui est la suite logique de son arrestation. Je continue donc à me poser la question pourquoi a-t-on arrêté Toumba. On va obliger quelqu’un à venir répondre de faits pour lesquels il n’est pas prêt à affronter la justice de son pays. Un autre est à Ouaga, concerné par la même question, lui il veut venir et on l’empêche. Quel contraste ! Et si vous remarquez, dans le dossier du 28 septembre, il y a eu plusieurs témoignages à la décharge de Toumba Diakité. Les mêmes qui déchargent Toumba Diakité, chargent un certain nombre de personnes qui sont ici, qu’on voit régulièrement et qui ne sont pas inquiétés.

Après les événements du 28 septembre, Toumba est resté en Guinée, il n’a jamais fui. Le principal mobile de la fuite de Toumba est la tentative d’assassinat sur la personne de Dadis Camara et l’assassinat, je dis bien l’assassinat de Makambo. Mais aujourd’hui, cette question n’est pas soulevée, on ne parle que du 28 septembre. Voilà pourquoi je me demande pourquoi on l’a arrêté et extradé pour l’affaire du 28 du septembre.

Mosaiqueguinee.com : C’est  quand même étrange que l’attaque contre Dadis ne figure pas sur la longue de liste de charges retenues contre Toumba !

Papa Koly Kourouma : Je pense que ça viendra après, il y aura une jonction des faits mais moi je me dis qu’il y a un acharnement sur la personne de Toumba.

Mosaiqueguinee.com : Vous souhaiteriez donc que l’affaire du 23 décembre, l’attaque dont a été victime Dadis, soit aussi jugée ?

Papa Koly Kourouma : De toutes les façons l’affaire du 23 décembre ne peut pas rester impunie. Ce qui reste clair, on en parlera mais on en parle moins. Nous estimons que Toumba a été instrumentalisé parce que moi je connais très bien Toumba. Le jour où on m’a dit que Toumba a tenté d’assassiner Dadis, j’ai eu du mal à croir, compte tenu de son attachement à celui-ci.

Mosaiqueguinee.com : Pensez-vous qu’il est possible de rassembler içi en Guinée Dadis, Sékouba Konaté, Toumba et tous ces autres dans le cadre d’un procès de l’affaire du 28 septembre ?

Papa Koly Kourouma : Mais bien sûr ! Dans le cadre d’un procès normal, c’est possible. Pourvue que la vérité soit dite.

Mosaiqueguinee.com : Parlons des éléctions communales en vue, est ce que le parti GRUP est prêt à aller à ces élections ?

Papa Koly Kourouma : GRUP est un grand parti qui n’attend pas que la date des élections arrive pour être prêt, il l’est toujours. C’est son rôle premier de participer aux élections. Nous estimons aujourd’hui que nous sommes sur toute l’étendue du territoir national et nous présenterons des candidats partout où c’est possible.

Mosaiqueguinee.com : En solo ou en alliance ?

Papa Koly Kourouma : Bon ça c’est stratégique, ce qui reste clair, c’est que le FND de mon ami Alhousseny Makanéra est en alliance avec le parti GRUP et l’alliance s’appelle CAS (Coalition Anti-Système). Nous avons mis en place cette alliance pour pouvoir continuer à dénoncer les tares de ce gouvernement en matière de système que nous définissons comme étant la résultante de toutes les forces qui agissent en contre courant de la bonne gouvernance. C’est donc contre la mauvaise gouvernance qui englobe tout ce qu’il y a comme vol, détournement des deniers public…

Interview réalisée par Thierno amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top