Actualités

GENEVE – «Pourquoi investir en Guinée?» : Le Premier Ministre Mamady Youla y repond en 6 points

Genève, le 20 Mars 2017Messieurs les Ministres,

Madame et Monsieur les Ambassadeurs,

Mesdames et Messieurs les Chefs et représentants d’entreprises, Opérateurs économiques et acteurs du secteur privé,

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités,

Il me plaît avant toute chose, au nom du Président de la République, le Professeur Alpha Condé, du Gouvernement et de ma délégation, de vous souhaiter la bienvenue dans ce beau réceptif de l’Intercontinentale, pour assister à ce panel intégralement dédié à la République de Guinée.

C’est pour moi un réel plaisir de m’exprimer, ici, à Genève, à travers cette plateforme exceptionnelle de rencontres et d’échanges que nous offre l’Africa CEO Forum pour promouvoir la destination Guinée et nous permettre de nouer des relations d’affaires avec cet important aéropage de leaders du secteur privé africain et international.

L’importance de la mobilisation pour cette session consacrée à la Guinée mais surtout la qualité de la participation, traduit non seulement votre appréciation positive des progrès enregistrés par la Guinée depuis les cinq dernières années, mais également votre intérêt à participer à son émergence dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant.

En tournant votre regard vers la Guinée, vous regardez dans la bonne direction ; celle d’une Afrique Nouvelle, d’une Afrique qui change, et qui amorce une véritable transformation économique et sociale.

La Guinée incarne cette Afrique responsable et ambitieuse, déterminée à créer les conditions de son émergence basée sur la mise en valeur durable de son immense potentiel en ressources naturelles, tout en veillant à la diversification de son économie.

Distingués participants, Mesdames et Messieurs,

Comme vous le savez, l’objectif de cet événement dédié à la Guinée est de promouvoir activement les investissements privés étrangers, et favoriser les partenariats économiques.

Je suis heureux de vous dire que le contexte est favorable.

Le Gouvernement vient d’adopter un ambitieux Plan National de Développement Economique et Social tablant sur un taux moyen de croissance de l’ordre de 7% en misant sur l’intensification du secteur agricole, du secteur minier et du secteur énergétique.

Notre ambition est de faire culminer cette croissance à deux chiffres à l’horizon 2020 avec la nouvelle impulsion gouvernementale amorcée et les politiques économiques qui seront mises en œuvre.

Dans cette quête de redynamisation économique, le Président de la République, a fait le choix de mettre en place un Gouvernement de rupture, après sa réélection en décembre 2015, qui se distingue par la nomination de technocrates d’une nouvelle génération.

En effet, issus pour la majorité des secteurs privés et publics internationaux, ils constituent un gage de bonne gouvernance renforcée et d’accélération de la transformation économique et sociale de notre pays.

Nous le rappelions à juste titre dans le panel d’ouverture du Forum, tout modèle économique et social si pertinent soit il repose d’abord et avant tout sur la robustesse du modèle de gouvernance porté par l’Etat.

Il détermine la propension à produire les effets recherchés par les politiques publiques et par les initiatives privées.

Issu moi même du secteur privé pour avoir dirigé, jusqu’à ma nomination au poste de Premier Ministre, le plus important projet dans la filière bauxite-alumine en Guinée, ne suis-je pas, une preuve éloquente de cette volonté politique affirmée d’ouvrir une nouvelle page de notre développement économique.

Je m’attèle depuis ma prise de fonction à impulser une ambitieuse politique économique en vue de construire méthodiquement les bases de l’émergence de la Guinée, conformément à la vision du Président de la République.

Il s’agit au niveau économique de promouvoir:

  • une politique agricole reposant sur la sécurité alimentaire et la promotion de filières prioritaires d’exportation;
  • une exploitation optimale du potentiel d’énergie hydraulique pour consacrer durablement un mix énergétique à composante renouvelable majeure et un rang nouveau de  pays exportateur d’énergie ;
  • une exploitation stratégique du potentiel minier et agricole pour en faire un levier d’export, de transformation et de développement des autres secteurs, dans le respect des normes environnementales et dans la préservation des intérêts des populations locales ;

Mesdames et Messieurs, Distingués Invités,

Pourquoi la Guinée ? C’est une question à laquelle je souhaiterais vous apporter une réponse en six points.

  1. En premier lieu, la Guinée est la plus grande réserve de bauxite au monde avec plus du tiers des réserves mondiales et détient en quantité abondante le minerai de fer à haute teneur, en plus de ses importantes réserves en or, en diamant, en argent, en manganèse et encore bien d’autres minerais. Avec d’énormes opportunités de sous-traitance et de prestation de services.
  1. En second lieu, la Guinée, avec plus de 1300 cours d’eau, est considérée comme le « château d’eau de l’Afrique de l’Ouest ». Elle est une puissance agricole et énergétique en devenir. Elle est en effet dotée d’un potentiel hydroélectrique de plus 6 000 MW, elle  bénéficie de conditions naturelles pour une production agricole diversifiée et à grande échelle avec plus de 6,5 millions d’hectares de terres arables.
  1. En troisième lieu, la Guinée est dotée d’un environnement des affaires attractif et d’un cadre juridique propice à l’investissement privé. Elle a engagé un vaste programme de réformes qui lui a valu de compter parmi les 20 pays les plus réformateurs dans le rapport Doing Business de la Banque Mondiale en 2014, avec des acquis considérables en termes d’avantages, de garanties, de sécurité aux investisseurs. Le nouveau code minier, le nouveau code des investissements et le nouveau code du travail consacrent désormais un cadre juridique et réglementaire fortement compétitif pour l’investissement privé.

 

  1. En quatrième lieu, la Guinée a engagé un ambitieux programme d’investissements dans les infrastructures socio-économiques de nature à accroître durablement la compétitivité de son économie. Il s’agit notamment de : la construction du Barrage Hydroélectrique de KALETA (240MW en 2015), et de Souapiti opérationnel en 2020 avec 550MW additionnels ; la modernisation et l’extension du Port de Conakry ; et la construction d’une  Fibre Optique de plus de 4500 km couvrant tout le pays. De plus, la Guinée offre un coût des facteurs comparativement très favorable avec une main d’œuvre abondante à bon prix, et une disponibilité abondante de matériaux et d’intrants « naturels » à faible coût.
  1. En cinquième lieu, la Guinée offre une stabilité politique et un cadre macro économique soutenu. Dans un environnement régional marqué par des décennies d’instabilités politiques majeures, la Guinée est restée l’un des rares pays à ne pas connaitre de conflits
  1. Enfin, en sixième lieu, par son positionnement géographique dans la corne de l’Afrique, et son énorme potentiel économique, la Guinée est une porte d’accès stratégique à un marché de plus de 300 millions de personnes. Le pays est en effet bordé par plusieurs centaines de kilomètres de frontières maritimes et partage six frontières terrestres avec des pays de la sous-région ouest-africaine.

Vous l’avez compris, la Guinée est un partenaire stratégique d’avenir pour les partenaires et les investisseurs du Sud et du Nord. Au dire de certains, la Guinée est un paradoxe géologique, agricole et énergétique. Notre ambition est tout simplement de transformer ce paradoxe en miracle économique.

Mesdames et Messieurs, Distingués Invités,

Les représentants du Gouvernement de la République de Guinée, les représentants du secteur privé national, ainsi que l’Agence pour la Promotion des Investissements Privés, qui ont fait le déplacement pour l’occasion, se tiennent à votre disposition pour que la Guinée, élargisse le champ de vos projets et de vos ambitions.

Votre présence ici vous positionne déjà comme un acteur potentiel du prochain miracle guinéen.

Je souhaite vivement que nos échanges vous fassent passer un nouveau cap pour vous permettre d’envisager des actions concrètes sur le terrain.

J’engage ici même mon gouvernement ainsi que l’Agence de la Promotion des Investissements privés à vous accompagner et à vous orienter pour faciliter vos affaires en Guinée.

Au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, au nom du Gouvernement guinéen et des membres de ma délégation, je voudrais souhaiter à tous les participants une agréable et fructueuse séance d’échanges avec le panel dédié au Doing Business en Guinée.

GUINEA IS BACK AND READY FOR BUSINESS.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Mamady YOULA,

Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top