A LA UNE

Kankan : Une affaire de plusieurs millions de francs éclate entre le préfet et une dame qui accuse le gouverneur de complicité

Plus rien ne va comme avant entre le préfet de Kankan Aziz Diop et une femme du nom de Hawa Kaba. Elle accuse le préfet de «refuser» de lui payer une  dette qui s’élève à  34 millions de francs guinéens. Joints au téléphone ce mardi 21 mars 2017, par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, le préfet Aziz Diop et Madame Hawa Kaba ont donné leurs versions.

«Il n’y a aucun contrat entre madame Kaba et moi. Elle n’a pas du tout meublé en rideaux ma résidence comme elle le prétend. Elle a fait deux petites pièces, en attendant qu’on obtienne nos bureaux. Elle n’a fait que ces deux pièces comme échantillon pour avoir le marché de Dakèmè et du bloc administratif. J’ai mis en place une commission dont elle même était membre tout comme mon assistant, pour évaluer ce qui a été fait dans ces deux pièces. Le tout faisait 17 millions 646 milles GNF y compris ses frais de transport Conakry-Bamako. Je lui ai dit que comme la préfecture n’a pas beaucoup d’argent, on va étaler ça sur trois mois. Elle a dit qu’elle n’est pas d’accord sur ce principe-là. Je me suis engagé pour payer les 17 millions et quelques. Si elle veut aller au-delà de ça, elle n’a qu’à saisir les tribunaux», nous a dit le préfet.

Madame Hawa Kaba, contactée également par la rédaction de Mosaiqueguinee.com,  se dit victime d’un complot orchestré, selon elle, par le  préfet et le gouverneur.

«Hier nuit, à 20 heures, ils m’ont remis la somme de 17 millions 646 mille francs guinéens. J’étais avec une amie à moi qui a mis l’argent dans un sac. Il était question maintenant de faire un reçu. Moi j’ai  demandé, j’ai dit comme c’est 34 millions, pourquoi vous ne donnez que 17 millions ? C’est ce qui a énervé le gouverneur Mohamed Garé qui a crié sur moi et m’a même traitée de tout en disant que le préfet ne ressemble pas à un homme qui peut faire des choses comme ça, que le papier que je détiens n’est pas valable… Quand je suis sortie, ils ont retiré les 17 millions dans les mains de ma copine», nous a dit la dame.

Poursuivant, elle reconnaît n’avoir pas signé de contrat avec le préfet. «On n’a pas signé de contrat mais il m’avait demandé si je pouvais faire l’aménagement de Dakèmè, j’ai dit qu’il n’y avait aucun problème. Ainsi il m’a dit d’envoyer des gens pour faire la mesure et de déposer le devis vite, c’est ce qui fut fait. Maintenant il m’a dit madame je dois voyager avec le devis et je reviens dans une semaine. Il n’y a pas d’argent est-ce que vous pouvez commencer les travaux, quand l’argent viendra vous allez vous faire rembourser? Ma copine et moi avons pris la décision d’avancer. Nous avons meublé son bureau, celui d’en face et le long des escaliers jusqu’à la terrasse. Si c’est comme ça qu’il faut récompense, vraiment c’est difficile. Je veux avoir mon argent mais je ne sais pas comment faire», s’explique Hawa Kaba qui demande.

A suivre !!!

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top