A LA UNE

Mohamed Lamine NABÉ, ancien Président du CONOR : «Je ne réponds pas aux balivernes» (Interview)

Pendant un peu plus d’un an, il a concocté les travaux d’un comité intérimaire mis en place à la suite d’une grave crise sans précédent, qui a failli éteindre le football en Guinée. Mohamed Lamine Nabé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, s’estime heureux et fier d’avoir dirigé ce groupe de cadres coptés pour la circonstance. D’après lui, le travail a été fourni au propre dans des conditions que nul ne pouvait imaginer. Et l’histoire s’en rappellera, dit-il, sourire aux lèvres et  paré d’une veste bleue ciel, cravate à l’appui.
Présent en Zambie, pour sa dernière mission, avant le passage de témoin définitif  à la nouvelle équipe dirigeante de la Feguifoot, Mohamed Lamine Nabé s’est prêté aux questions de notre reporter.
Lisez !!!  

Mosaiqueguinee.Com: Bonjour monsieur Nabé. Président ou ancien président ?

ML NABÉ : Tout nouveau ancien président ( rire).

Mosaiqueguinee.Com: Dites nous, est-ce que vous êtes satisfait de votre gestion et des élections qui se sont déroulées à la Fédération ?

ML NABÉ : Nous sommes très satisfait. Puisque les observateurs nous ont dit que tout c’était bien passé, y compris la CAF et la FIFA qui ont bien  apprécié ce que nous avons fait. Donc cela nous galvanise. Cela veut dire que le travail a été bien fait. Concernant le mandat, nous avions une mission à trois volets. La gestion des affaires courantes de la fédération, l’élaboration des nouveaux textes que nous avons réussi à faire valider à 92% par les membres statutaires. Mais aussi l’organisation des élections dans les règles de l’art….

Mosaiqueguinee.Com: Justement, ces élections ont été contestées  par l’adversaire d’en face Salifou Camara Super V qui vous juge très partisan.

ML NABÉ : Oui c’est de bonne guerre. Lorsqu’on perd, ce sont toujours des boucs émissaires. Cette fois-ci les élections étaient exceptionnelles.  C’est la première fois qu’on voit aussi les délégués de la FIFA et de la CAF s’impliquer personnellement. Ceux qui étaient dans la salle peuvent le témoigner.

Mosaiqueguinee.Com: Oui mais Salifou vous accuse d’être une marionnette d’Antonio et que le Comité de Normalisation aurait tout fait pour que Antonio passe. Est-ce votre proximité avec Antonio qui vous  vaut toute cette suspicion ?

ML NABÉ : Je ne suis pas seulement proche d’Antonio mais de tout le monde. Sauf ceux qui me fuient comme Monsieur Salifou. Je l’ai jamais rencontré depuis qu’on m’a installé sauf la veille des élections quand j’étais avec les délégués de la CAF et de la FIFA.

Mosaiqueguinee.Com: Mais pourquoi quand Super V vous a demandé d’être impartial, son recours a été rejeté ?

ML NABÉ : Ce n’était pas dans les règles de l’art. Le comité de normalisation ne pouvait pas fonctionner au rythme de ses humeurs. Nous étions guidés par les règles. Des règles que nous appliquons. Il faut être une personne de son genre pour pouvoir penser comme ça. C’est vraiment regrettable qu’on ait des personnes comme ce monsieur qui prétendent diriger notre football.

Mosaiqueguinee.Com: Il menacerait de saisir prochainement le Tribunal Arbitral du sport. Est-ce que cela vous inquiète, par ce que vous estimez que le travail est bien fait dans le temps imparti ?

ML NABÉ : C’est son droit. Il peut aller même à l’ONU. Cela ne me fait ni chaud ni froid. Moi je suis tranquil avec ma conscience.

Mosaiqueguinee.Com: Vous avez réussi à organiser ces élections, ce n’était pas gagné d’avance. Quel a été le secret pour cette réussite en si peu de temps ?

ML NABÉ : C’est d’abord l’impartialité. Nous sommes restés sur les règles et nous n’avons voulu frustrer personne. Toute la famille était divisé par la crise que nous avons connues. Et nous, on a voulu réunir tout le monde. C’est vrai que quand on est battu on passe tout le temps  à accuser des gens, mais moi je ne peux pas répondre à des balivernes..

Mosaiqueguinee.Com: Parlons de la CAN des moins de 20 ans, où la Guinée a fini troisième en Zambie. Comment vous avez géré cette équipe jusqu’à cette qualification ?

ML NABÉ : Le travail n’a pas commencé en Zambie. Nous avons voulu finir avec l’improvisation. D’habitude nos équipes nationales se réunissaient dès fois une semaine avant les compétitions. Nous, nous avions commencé des mois avant. Cette équipe s’est entraînée depuis plus de 4 mois. Les gens ne pensent à l’équipe que quand il y a compétition.

Mosaiqueguinee.Com: Votre mission avec le comité de normalisation est terminée. Qu’est-ce que vous voulez que l’histoire retienne de vous Monsieur Nabé ?

ML NABÉ : L’histoire retiendra qu’on a sollicité un compatriote qui s’est mis à la tâche. L’appréciation, c’est à la Guinée, à la FIFA et à la CAF. On ne peut pas nous juger nous même. La CAF me dit toujours que notre travail a été bien fait. La preuve, je suis toujours invité par la CAF que ce soit lors de l’assemblée Générale Élective de la CAF ou les compétitions.  

Mosaiqueguinee.Com: Quels ont été vos bons et mauvais souvenirs à la tête du CONOR ?

ML NABÉ : Le mauvais, au moment où on venait d’arriver, la famille sportive était divisée. Je ne peux pas dire que tout est dans les normes. Il faudrait que la nouvelle équipe s’investisse dans ce sens.
Le bon, c’est la chaleur de travail avec les membres du CONOR (Comité de Normalisation). Les chaudes discussions entre nous parfois.

Mosaiqueguinee.Com:  Merci Monsieur NABÉ.

ML NABÉ : Merci !!

Interview réalisée par Lamine Mognouma Cissé

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top