Actualités

Délivrance de visas : Des interrogations autour de la destination de plus d’un milliard de francs chaque mois

La traversée du désert continue à la police guinéenne avec des guéguerres et des grands détournements de fonds alloués pour le fonctionnement de l’institution. Malgré l’espoir que sa nomination a suscité à la tête du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, Me Abdoul Kabèlè Camara, n’arrive toujours pas à mettre fin aux banquets des vautours de la police.

Selon nos sources, un milliard quatre-vingt millions de francs guinéens sont détournés chaque mois. Un montant que la police fait payer par les étrangers pour les visas volants. Ce document est livré  à 180.000GNF  pour chaque expatrié qui n’a pas sa représentation diplomatique en Guinée. Où va cet argent ? C’est toute la question que se posent aujourd’hui plusieurs cadres de la police. Et chaque jour plus de 200 visas volants sont délivrés par la police.

“Chaque jour il ya au moins  200 visas volants qui sont délivrés et cela vaut 36.000.000 GNF et on ne sait pas où va cet argent, alors que des services pleurent tous les jours pour les moyens de leur fonctionnement”, a lâché un responsable de la police.

Pour mettre fin à cette saignée financière, Me Kabèlè avait récemment pris une note circulaire interdisant l’établissement des visas volants mais cette pratique continue toujours selon nos informations.

Yenguissa SYLLA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top