Actualités

Boké, zone minière : les ministres du Budget et des Mines à la rencontre des communautés impactées

Le ministre en charge du Budget Mohamed Lamine Doumbouya et son homologue Abdoulaye Magassouba, chef du département des Mines et de la Géologie, sillonnent des localités de la région administrative de Boké. Jeudi dernier, la délégation était à Boffa pour échanger avec les communautés riveraines  du projet Bel Air mining du groupe Alufer. Une communauté fortement préoccupée par les enjeux de l’exploitation minière dans cette préfecture.

Dans la localité de Koundindé, qui abrite une grande partie dudit projet, madame le préfet, Hadja Hawa Sacko, a, au nom des responsables et populations souhaité la bienvenue à la mission tout en invitant les communautés à prendre la parole pour que précise t-elle leur message soit plus sincère.

L’honneur est revenu à l’imam de Doupourou, une autre collectivité impactée,  de passer le message des communautés. “Nous saluons votre délégation et espérons que ce genre de mission soit récurrente. Au nom des frères, soeurs et toute la population, nous vous affirmons que  nous avons adhéré à ce projet qui, certainement, va développer notre localité. Seulement il se trouve que l’emploi des jeunes du terroir doit être la priorité car nous avons toutes sortes de mains d’œuvre ici, maçon, peintres, soudeurs et gardiens. Votre projet ne pourrait prospérer que lorsque nos filles et fils sont employés”, a-t-il déclaré.

Abdoulaye Magassouba, ministre des Mines et de la Géologie, a au nom de la mission, précisé que ces projets doivent intégrer cet aspect emploi local mais aussi la promotion du contenu local par le soutien aux PME de la région.

Quand au ministre du Budget, il a appelé à l’usage correct  des redevances minières par les élus locaux.

A préciser que l’étape de Boffa à permis une rencontre avec la direction du projet où le ministre des Mines a insisté sur le contenu local et le respect des communautés. La délégation est attendue dans les localité  de sangaredi, Dapilon, Diandian, Tinguilinta et Kamsar où évoluent d’autres sociétés.

Abdoulaye Keita

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top