Actualités

«Je ne suis pas sûr que beaucoup d’entre eux s’abstiendront d’agir à la moindre opportunité de mettre fin à la vie de Toumba !»

C’est l’une des voix les plus autorisées en matière de défense des droits de l’homme dans le pays qui interpelle à nouveau le Ministre Cheick Sacko et les autorités sécuritaires du pays par rapport à l’élément Toumba dans l’affaire du 28 septembre 2009.

Monsieur Mamadi Kaba, puisque c’est de lui qu’il s’agit, président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH), craint pour la sécurité de Toumba Diakité, détenu à Conakry après son arrestation à Dakar.

“Le cas Toumba est vraiment une préoccupation réelle. Il faisait partie d’un système et moi je continue d’être  persuadé qu’une petite faille dans la sécurité de Toumba pourrait lui coûter la vie”, a déclaré Monsieur Kaba dans lors d’une interview qu’il a accordée  à la rédaction de Mosaiqueguinee.Com.

“Je continue de réitérer mon appel pour des dispositions très sévères pour sa sécurité parce qu’il y a beaucoup de personnes, civiles et militaires, qui gagneraient dans la disparition de Monsieur Toumba. Beaucoup de personnalités, civiles et militaires, qui ne sont pas encore inculpées, qui ne sont même pas encore citées dans la presse pour leur implication dans l’affaire du 28 septembre. Beaucoup d’entre ceux-là craignent que Toumba ne parle parce que les témoignages de Toumba pourraient les faire sortir de leurs cachettes… Je ne suis pas sûr que beaucoup d’entre eux s’abstiendront d’agir à la moindre opportunité de mettre fin à la vie de Monsieur Toumba”, a indiqué le président de l’INIDH.

Les autorités judiciaires et sécuritaires de la Guinée sont donc prévenues et devraient prendre les dispositions nécessaires pour garder l’ancien aide de camp de Dadis en vie jusqu’à l’ouverture d’un procès devant situer les responsabilités dans l’affaire du 28 septembre.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top