A LA UNE

Un quart d’heure embarrassant pour Kiridi Bangoura au siège du RPG Arc-en-ciel

Depuis plus de deux semaines, les journées de concertation ont pris le relais des assemblées générales ordinaires au siège  du Rpg arc-en-ciel

Après les structures de  jeunes et de femmes, ce samedi 24 mars, c’était au tour du Bureau Politique National (BPN) et du Comité Central (CC) du parti de tirer les conclusions qui doivent parvenir au «grand chef du parti», le Président de la République.
N’étaient donc conviés à ces travaux de synthèse  que les «vrais»  responsables du parti.
Une liste a alors été dressée et  remise au vigile à qui  la consigne ferme a été donnée de ne laisser passer que ceux qui ont leurs noms sur la fiche.


Quelques minutes après, entre 11h et 12h GMT,   se présentera le Secrétaire Général à la Présidence de la République, qui ne voulait pas se faire compter l’évènement. «Ne rentre ici que celui qui a son  nom sur cette liste», lui dira cru le gardien des lieux.  Feuille après feuille, avec attention, on ne retrouvera pas le nom recherché.


Kiridi sera contraint de patienter. Après 20 minutes passées sans qu’on lui dise mot, son salut viendra d’un coup d’appel à destination de qui , on ne sait pas.

Mais ce qui reste clair, c’est que celui qui était au bout du fil doit être une personnalité importante car l’instruction viendra de l’intérieur pour mettre fin aux ennuis de l’ancien serviteur de Conté dont la présence aux côtés de l’actuel homme fort du pays agaçerait des partisans de ce dernier.
ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top