A LA UNE

Lutte contre la vente illicite de l’anacarde et les foyers de tension : Le Gouverneur Gharé sévit à Mandiana

Au cours d’une tournée marathon qu’il a entreprise du 22 au 26 mars 2017, dans les 11 sous-préfectures de Mandiana, le Général Mohamed Gharé, Gouverneur de la région administrative de Kankan, s’est montré inflexible contre des pratiques qu’il qualifie de sabotage de l’économie nationale. <<Nous avons invité les uns et les autres à s’unir afin de déclencher une lutte à outrance contre toute personne qui tenterait d’exporter par voie terrestre, 1 kilogramme de notre anacarde”, a -t- il martelé.  

Autre phénomène récurrent, source de conflits domaniaux, de fusillades, de morts d’homme voire de division à Mandiana, que condamne le Gouverneur, c’est  l’exploitation artisanale et semi industrielle illicite de l’or, dans le lit du fleuve Sankarani.

Sur ce point, le gouverneur déclare avoir saisi 10 engins, appartenant à des étrangers et promet d’intenter une action judiciaire à l’encontre des exploitants. Il affirme également avoir suspendu, à titre provisoire, les activités d’exploitation artisanale de l’or à Djalakoro et Kinieran.

En début de la semaine dernière, un conflit minier a éclaté  entre ceux Konkoi et  Bôbôdô deux villages voisins de Kinièran, faisant une vingtaine de blessés, selon des sources concordantes.

Les habitants de Saladou, de Niantanina et Balandougouba , des villages frontaliers avec le Mali, situés sur l’autre rive du fleuve Sankarani, ont signifié à la délégation, leur souhait de voir la frontière Guinéo-malienne, officiellement délimitée, histoire d’en finir avec les conflits transfrontaliers répétitifs ainsi que la construction d’un pont sur le fleuve afin de désenclaver les zones de production.

Mamadi CISSE,correspondant régional, Mosaiqueguinee.com à Kankan

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top