A LA UNE

Mamou : Procès sous haute sécurité d’une vingtaine d’étudiants dont quatre filles

Le procès des étudiants arrêtés lundi, 27 mars 2017 suite à une manifestation, sera ouvert ce mercredi au Tribunal de Première Instance de Mamou, a appris notre correspondant régional. Ce  sont au total vingt un (21) étudiants dont quatre (4) filles, qui seront ce mercredi à la barre,  après avoir été auditionnés et mis sous mandat de dépôt.

Ils sont poursuivis pour des faits de destruction d’édifices publics, destruction de biens privés, coups et blessures, violences et  voie de fait. Des infractions qu’ils auraient commises lors de la manifestation des étudiants de Mamou pour protester contre la mort de deux jeunes étudiants originaires de Beyla suite, dit-on, à un court-circuit.

«Ces étudiants ont commis une série d’infractions qui sont prévues dans notre code pénal. Il y a les faits de destruction d’édifice public parce que le palais de justice a été endommagé, destruction de biens privés parce que nos véhicules ont été endommagés, il y a aussi des faits de coups et blessures parce que mon garde corps  même a reçu un coup au niveau de la tête, il y a des faits de violence et voie de fait, il y a aussi le fait de participer à des cortèges et réunions qui ne sont pas autorisés», a fait savoir le procureur, Sidiki Camara.

Mais la tenue de ce procès représente un grand risque aux yeux des autorités administratives et judiciaires de la région. C’est pourquoi, des renforts venant de Labé, Kindia et Faranah sont attendus dans la ville de carrefour pour, dit-on, sécuriser le procès.

«Naturellement, ce genre de procès doit être fait avec beaucoup de précautions, c’est pourquoi nous avons pris des dispositions pour que des renforts nous viennent de Labé,  Kindia et de Faranah, pour nous sécuriser et sécuriser le procès qui sera tenu», a confié Sidiki Camara à la rédaction de Mosaiqueguinee.com

Alpha Mamoudou Barry, depuis Mamou pour Mosaiqueguinee.com.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top