Actualités

Promotion féminine : des enseignantes et des étudiantes primées !

Initié par le service genre et équité du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, «le prix de l’excellence» a été remis ce mercredi 29 mars 2017 à 17 femmes.

Parmi elles, des enseignantes-chercheuses et des étudiantes de quelques institutions d’enseignement supérieur du pays. Deux autres femmes ont reçu «le prix d’encouragement».  

La cérémonie qui s’est tenue à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry et présidée par le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, a connu la présence de plusieurs personnalités dont les ministres de l’Enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, de l’Action Sociale et de la Promotion de l’Enfance, la présidente du Conseil Economique et Social et de la représentante du système des Nations Unies en Guinée.

La responsable du service genre et équité (la structure à l’origine de cette initiative) du ministère de l’enseignement supérieur, a expliqué à la presse les motifs de cette initiative : «Nous motivons les femmes pour qu’elles puissent réellement assurer les formations de qualité, pour qu’elles puissent, au même titre que les hommes, enseigner à l’université, faire des recherches scientifiques et pourquoi pas être des recteurs et des directrices (…) C’est pour aller à ces niveaux-là, motiver et créer une émulation entre les filles et les femmes, que nous avons organisé cette rencontre pour primer les meilleurs. Pour les critères, il faut d’abord que l’intéressée soit excellente. Si c’est les étudiantes, qu’elles soient réellement les meilleures dans leurs classes, qu’elles arrivent au moins à décrocher 7,50 de moyenne sur 10 pour espérer postuler à ce prix. Pour les enseignantes-chercheuses, il faut qu’elles  aient beaucoup de publications dans leurs institutions d’origine. C’est un critère obligatoire», a dit Hadja Aissatou M’Bara Diallo.

Pour sa part, la Ministre de l’Action Sociale et de la Promotion Féminine et de l’enfance, Sanaba Kaba s’est félicité de la tendance qui, selon elle, est en train d’être renversée par les femmes dans le domaine scientifique.

Pour sa part, le Ministre, Abdoulaye Yéro Baldé a invité les récipiendaires à demeurer des modèles. «Je vous encourage à préserver dans vos efforts et à demeurer des modèles en vous appuyant sur vos qualités aujourd’hui récompensée…»

Avant la clôture de la cérémonie, le Ministre Yéro Baldé a officiellement lancé l’initiative pour le développement de la formation des filles/femmes. Il faut rappeler que cette «deuxième» édition a enregistré une soixantaine de candidature.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top