Actualités

Première audience du procès Thierno Mamadou Bah-KPC : la parole aux avocats !

Poursuivi en justice par le PDG du groupe Guicopres, Kerfala KPC Camara pour dit-on  » Chantage et diffamation », l’ex journaliste, devenu i homme politique Thierno Mamadou Bah, était ce jeudi 30 mars devant le tribunal de première instance de Dixinn.

Au sortir dudit procès, maître Salifou Béavogui, avocat de la défense, soulignera que dans ce dossier,  il n’y a ni chantage, ni diffamation. Au contraire, dit l’avocat de Thierno Mamadou, « c’est mon client qui est victime de chantage et de diffamation de la part de la partie civile».

«Ce dossier n’est pas lié à ce qu’on appelle sexetape, qui a apeuré la partie civile sûrement. Donc les e-mails échangés ne peuvent pas être interprétés comme étant un chantage ou une diffamation. Dans le dernier e-mail d’ailleurs, mon client a rappelé l’un des bienfaits majeurs de M. KPC qui lui avait soutenu dans le fonctionnement de son journal « Le défi « », dit maître Salifou Béavogui.  Aujourd’hui, déplore-t-il, « mon client est traîné dans la boue, son honneur est souillé, sa dignité est bafouée mais la vérité finira toujours par triompher et le droit va s’imposer».

L’avocat de la partie civile, maître Pépé Antoine Lamah, pour sa part, il déplore la façon dont ce procès a démarré. «Je déplore cette velléité malsaine de politisation de ce dossier. Il n’a aucun caractère politique, KPC qui se trouve être la principale victime dans ce dossier n’est pas un politicien et je déplore que dans ce pays qu’on continue de penser qu’une fois converti en politique on est couvert d’une immunité et qu’on peut se permettre de faire n’importe quoi», dit-il.

Après quelques minutes d’explication, le tribunal a renvoyé le procès pour le lundi 10 avril prochain. L’absence de KPC se faisait remarquer dans la salle d’audience.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top