A LA UNE

Aboubacar Soumah : l’ancien cadre de l’UFDG redescend dans l’arène politique avec son propre parti qu’il lance ce samedi

Le député uninominal de Dixinn élu sous la bannière de l’UFDG, Aboubacar Soumah, présentera sa nouvelle formation politique, le PGDE (Parti Guinéen pour la Démocratie et l’Equilibre)  ce samedi, 1er avril 2017, après avoir claqué la porte du parti de Cellou Dalein Diallo.

Il avait créé le buzz en refusant de suivre la consigne de vote du président de son groupe parlementaire qui demandait à tous les députés UFDG d’approuver le code électoral amendé.

Cet amendement prend en compte le principe de désignation des chefs de quartier et de district au prorata des résultats des communales, issu des accords politiques signés le 12 octobre 2016. Il sera d’ailleurs le seul député de l’UFDG à ne pas cautionner ce principe denoncé par la société civile et une partie de la classe politique.

Les sorties médiatiques du député et la réplique par d’autres cadres de son parti qui suivront, laisseront l’opinion apercevoir le divorce. “S’il continue, c’est clair qu’il va être sanctionné par le parti”, avait déclaré le président de l’UFDG sur les ondes d’espace FM, ajoutant qu’il ne s’agira pas tout de même d’une exclusion comme ce fut le cas pour Bah Oury.

Il faut dire aussi qu’il y a eu à plusieurs reprises des contradictions entre lui et des cadres du parti de Cellou Dalein Diallo, à chaque fois qu’il s’agissait de la Basse côte ou de feu Lansana Conté. Le député Soumah ne supporte pas les attaques contre feu Lansana Conté, son ancien patron, ou contre El Hadj Sekhouna Soumah, kountigui de la Basse-côte dont il est l’un des membres.

Il faut ajouter que le député de l’UFDG qui redescend ce samedi  sur l’arène politique avec son  propre parti était aussi l’un de ces cadres de l’UFDG qui avaient souhaité que Bah Oury ne soit pas exclu du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo.

Le départ de cette “grande gueule” ne restera pas sans conséquence pour le parti de Cellou Dalein Diallo qui a besoin d’un propagandiste comme Aboubacar Soumah pour gagner dans la commune de Dixinn lors  des communales qui approchent à grands pas et des législatives de 2018.

Le très imprévisible député restera-t-il au sein de l’opposition républicaine dirigée par Cellou Dalein Diallo ? Rejoindra-t-il la mouvance présidentielle où il a plusieurs connexions ? Aboubacar Soumah, président du PGDE pourrait situer l’opinion sur son positionnement politique à partir du lancement qu’il fera ce samedi dans son quartier.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top