A LA UNE

Conflit domanial à Dabadou ( Kankan ) : plusieurs blessés, une église et son contenu brûlés, l’une des parties accuse le préfet

L’information nous est parvenue, tard à 23 heures, ce vendredi, 31 mars 2017. Le drame s’est produit dans le village de Dabadou, à une dizaine de kilomètres de la commune urbaine de Kankan. Des fidèles chrétiens, auraient été agressés par une foule du village, alors qu’ils étaient venus pour des travaux d’entretien de l’église, devant abriter un rituel, ce samedi 1er avril 2017.

Le bilan provisoire fait état de trois blessés, une église et son contenu ont été également calcinés par la foule déchaînée. C’est du moins, ce qu’a témoigné, mon Seigneur Emmanuel Felemou, évêque de Kankan, qui a assisté à la scène.

“C’était vers 9h 30 TU, lorsque nous, les évêques, accompagnés de quelques chrétiens, étions allés pour néttoÿer la paroisse où les chrétiens doivent effectuer leur marche de carême, ce samedi 1er avril. Quand nous sommes arrivés sur les lieux, on a vu cette population, armée de gourdins, de pierres et de couteaux, qui s’est jetée sur nous… Ils ont brûlé l’église et blessé trois des nôtres”, a juré mon seigneur Emmanuel Felemou.

Depuis plusieurs années, ce domaine, situé au cœur du district Dabadou et occupé par l’église, fait l’objet de litige entre le gouvernement guinéen (le ministère de l’enseignement technique et professionnel) et les occupants dudit site,

Chacune des deux parties réclame la paternité dudit domaine. Pour l’évêque de Kankan, cette escalade de la violence n’est pas un fait du hasard. Elle est la conséquence directe d’une déclaration publique d’Aziz Diop, le préfet de Kankan “C’est lui qui est allé dire à la population que ce domaine est une propriété de l’Etat et non pour l’église”, a-t-il conclu.  

Nous y reviendrons !

Mamadi CISSE, correspondant régional, mosaiqueguinee.com à Kankan.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top