A LA UNE

PGDE : Aboubacar Soumah annonce que son parti ne sera pas «dans une opposition hypocrite»

Le député uninominal de Dixinn, Aboubacar Soumah, désormais ancien cadre de l’UFDG, a lancé sa propre formation politique, le PGDE (Parti Guinéen pour la Démocratie et l’Équilibre), ce samedi 31 mars 2017 à Conakry, dans la commune de Matoto. Dans son discours de lancement, le leader du PGDE soutient qu’il a créé cette formation politique pour pouvoir développer et animer sa vision pour la Guinée.

«Nous avons décidé de créer notre parti politique pour pouvoir développer et animer notre vision pour  la Guinée. Car aujourd’hui il n’existe ni Nation, ni Etat en République de Guinée», a-t-il entamé.

«Le clanisme a pris le dessus sur le nationalisme. L’égoïsme a détruit l’esprit patriotique. Le régionalisme ethnique a anéanti la défense de l’intérêt supérieur de la Nation tout entière, ainsi le repli identitaire s’est installé de façon dangereuse», a poursuivi le député.

Plus loin, Aboubacar Soumah définit la position de son parti sur l’échiquier politique national.  L’ancien cadre de l’UFDG a profité pour annoncer qu’il a démissionné du groupe parlementaire les Libéraux démocrates à l’Assemblée nationale et sera  désormais parmi les non inscrits.

«Le PGDE est un parti d’opposition qui dénonce, critique, fait des propositions dans l’intérêt de la Nation. Pas une opposition hypocrite qui va de compromis en compromis jusqu’à compromettre l’avenir de la Nation pour un intérêt d’un petit clan qui souhaiterait prendre le pays en otage»,  a déclaré l’ancien maire de la commune de Dixinn.

Mamadou Sagnane

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top