A LA UNE

Affaire 28 septembre : une demande de «liberté sous condition judiciaire» pour Toumba

L’avocat du célèbre prisonnier guinéen, Aboubacar Diakité alias Toumba, dit avoir entamé des démarches pour obtenir une liberté provisoire de son client.  Me Paul Yomba, joint au téléphone par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, demande aux autorités guinéennes, à défaut d’accorder une liberté provisoire à l’ex aide de camp de Moussa Dadis Camara, de transférer ce dernier dans une Ambassade de la place.

«Aujourd’hui son lit est infesté de punaises…, il n’a pas de salon ni de bureau pour travailler et nous même quand nous y allons nous entretenir  avec lui, pendant des heures, nous sommes obligés de mettre nos dossiers sur les jambes pour pouvoir écrire. On peut interpréter ça comme une intention de l’Etat  de l’abattre psychologiquement et de le traumatiser», dit-il

Plusieurs demandes seront introduites ce lundi par Me Paul Yomba

Les demandes sont déjà apprêtées. Lundi matin (03 avril) les quatre demandes seront déposées… Il s’agit des demandes de liberté sous condition judiciaire ou son admission dans une résidence secrète ou dans une Ambassade de la place, Il y a aussi celle tendant à lui autoriser d’exercer des activités sportives dans l’enceinte de l’établissement puisque la suspension brutale des activités pourrait jouer sur son épanouissement morale, physique et psychologique.

 Il y a aussi le fait qu’il s’est séparé de ses parents il y a de cela sept ans maintenant. Puisqu’il a donné toutes les explications au juge en rapport avec le dossier, que rien ne peut faire désormais obstruction à la manifestation de la vérité, alors il faut lui permettre maintenant de rentrer en rapport avec ses parents pour qu’il présente aussi les condoléances suite à l’assassinat de son frère, élément consécutif aux événements du 28 septembre 2009. Il y a aussi la demande tendant à restaurer son cadre parce que toutes les promesses tenues par l’Etat pour améliorer son cadre de vie sont restées de vains mots.

Me Paul Yomba pas satisfait du dispositif sécuritaire autour de son client

Il y a la garde ordinaire, il y a aussi une garde rapprochée mais les agents  sont sous l’autorité de personnes haut placées qui sont impliquées aussi dans cette affaire. Donc à la première sommation,  cette garde peut baisser et la sécurité de Toumba peut se voir fragilisée. Donc c’est pourquoi nous sollicitons un placement en lieu sûr et décent.

Alhassan Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top