Région

Kankan : la version du Préfet Aziz Diop, accusé d’être à l’origine des violences survenues à Dabadou

Vendredi dernier, de violents affrontements ont été enregistrés autour de l’église catholique de Dabadou. Des fidèles chrétiens, qui ont ont été agressés par des habitants de ce village, accusent le préfet d’être à l’origine du “malentendu”.

Joint au téléphone par un reporter de Mosaiqueguinee.com, le préfet de Kankan, Aziz Diop nie cette accusation  et parle plutôt d’un début de feu.  «Il y a eu un début de feu et il y avait plus de peur que de mal. Les populations même ont éteint le feu là. Les enquêtes sont en cours pour savoir quelle a été à l’origine de ce feu», a dit Aziz Diop au téléphone de Mosaiqueguinee.Com.

L’évêque de Kankan Monseigneur Emmanuel Felemou, soutenait que c’est le préfet qui a autorisé des citoyens de s’installer sur ce site qui est pourtant réservé à l’église.

«Moi j’ai expliqué quel est l’état actuel de ce patrimoine qui appartient à l’église. Maintenant, comme ça été abandonné depuis des années, les serpents ont investi les lieux. Donc tout ce bruit-là, je ne comprends pas parce que personne ne peut habiter là. C’est ce que certains ne veulent pas entendre», s’est défendu  le préfet.

Parlant du bilan, le préfet minimise et nous apprend qu’il n’y a eu que «deux blessés légers».
Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top